Hommage au poète égyptien Ahmad Fouad Negm

Mustapha Saha
Sociologue, poète et artiste peintre, entre autres, Mustapha Saha se définit lui-même comme "ne courant aucun lièvre politique" et que seule "la gazelle culturelle l'intéresse"...
Hommage au poète égyptien Ahmad Fouad Negm

Portrait d’Ahmad Fouad Negm. Acrylique sur toile, dimension : 100 x 81cm. Par Mustapha Saha

 

 Paris – En hommage au poète égyptien Ahmad Fouad Negm, voici quelques vers pour essayer d’appréhender l’homme et exprimer la tristesse de sont départ. Bonne lecture à  tous…

LES MOTS NUS

Par Mustapha Saha

Que peuvent les mots nus quand sonnent les clairons
Quand s’éclipse la lune au rythme des alarmes
Quand s’endeuillent les clowns et les joyeux lurons
Quand s’abreuve l’amour aux collecteurs de larmes

Que peuvent les mots nus quand s’embrasent les tours
Quand voltigent les corps comme fétus de paille
Quand s’invite la bourse au festin des vautours
Quand s’unit la canaille aux funestes ripailles

Que peuvent les mots nus quand rodent les vampires
Quand traînent dans la boue les âmes sans ressort
Quand s’écroule d’un coup l’invulnérable empire
Quand s’arment les enfants pour conjurer le sort

Que peuvent les mots nus quand s’extirpent les lombes
Quand germe la guerre dans les mares d’or noir
Quand tombe au petit jour la dernière colombe
Quand spéculent sur l’art les affreux tamanoirs

Que peuvent les mots nus quand meurent les sirènes
Quand flambent les cités pour un bout d’oriflamme
Quand s’écrit la gloire dans le sang des arènes
Quand s’enfuient les serpents des ziggourats en flammes

Que peuvent les mots nus quand pleuvent les missiles

Quand s’ébattent les chiens dans les maisons sans porte
Quand crache la terre ses ténébreux fossiles
Que peuvent les mots nus que vent de sable emporte

QUAND LE SOLEIL SE NOIE…

Par Ahmad Fouad Negm

« Quand le soleil se noie dans une mer de brume,
Quand une vague de nuit déferle sur le monde,
Quand la vue s’est éteinte dans les yeux et les cœurs,
Quand ton chemin se perd comme dans un labyrinthe,
Toi qui erres et qui cherches et qui comprends,
Tu n’as plus d’autre guide que les yeux des mots. »

(Traduction de l’arabe : Omar el Moustapha)

mustapha-saha-et-zein-alabdine-fouad-paris

Mustapha Saha et le poète égyptien Zein Alabdine Fouad, compagnon de route et de prison d’Ahmed Fouad Negm et du chanteur Cheikh Imam, chanteur des pauvres. Photographie (c) Elisabeth et Mustapha Saha.
 

 *  Les opinions exprimées sur les colonnes de Morocco World News Français sont strictement celles de leurs auteurs. Elles ne reflètent pas nécessairement celles de ce site ou de ses responsables. 

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page