Quand Alger lâche ses chiens de garde…

Hassan Alaoui
Hassan Alaoui, Directeur des Rédactions du « Matin » et « Maroc Soir » pendant trente ans, et cofondateur de plusieurs autres titres, dirige aujourd’hui Maroc Diplomatique, un des plus sérieux et crédibles mensuels marocains. Diplômé de la ...
Quand Alger lâche ses chiens de garde…

Casablanca – Décidément, la besogneuse petite presse algérienne a du pain sur la planche. Chaque jour constitue pour elle et ses pourvoyeurs une épreuve de plus : le succès de la tournée du Roi Mohammed VI en Afrique n’en finit pas de mettre aux abois les plan machiavéliques du pouvoir d’Alger, de démentir les informations mensongères que ses journaux « voix-de-son maître » n’ont de cesse de véhiculer, enfin de nous livrer la démonstration parfaite que le Maroc est plus que jamais enraciné dans le continent, porteur d’un projet fédérateur, partenaire actif et novateur, défenseur d’une vision de coopération Sud-Sud qui, bien évidemment, échappe aux sectaires et néo-colonialistes que sont les dirigeants algériens et leurs stipendiés. Manifestement, il semble que l’époque de Boumediene, des Sliman Hoffman et Kasdi Merbah ne soit jamais révolue.

Plus que la rage des années soixante-dix, c’est une rédhibitoire et maladive jalousie qui s’est emparée du pouvoir algérien. Les « chiens de garde » d’une certaine presse, déchaînés aveuglément, n’ont pas de mots et de qualificatifs assez forts pour s’en prendre au Maroc sur fond de campagnes mensongères, piteuses et lamentables. Notre pays, ses institutions, son Roi, son peuple font chaque jour l’objet d’insultes torrentielles directes qui, de toute évidence, traduisent le désarroi des feuilles de chou et de cette presse officielle incarnée par El Moujahid et l’APS, voix de son maître.

Paradoxale et grotesque vision

On a peine à imaginer que le peuple algérien, objet de cet irascible matraquage digne d’un Goebels, soit convaincu de cette « fausse cause » à laquelle le pouvoir tente désespérément de le rallier depuis quarante ans maintenant sans succès ! On imagine « a contrario » ses interrogations intempestives face aux mensonges de sa presse quand elle répand de fausses informations, des calomnies sur les prétendues catastrophes au Maroc, la misère, les soulèvements, bref sur le tableau noir qu’elle se complait à brosser de notre pays…

A l’en croire, le Maroc est jeté dans de sombres situations, son peuple en révolte, ses institutions en crise et le soleil ne se lève jamais sur ses terres… Paradoxale et grotesque vision, quand on sait que le même Roi qui est pris à partie par cette même presse algérienne aux ordres, est celui-là même qui donne des migraines pour ne pas dire des cauchemars au pouvoir algérien ! Que les succès engrangés en Afrique sont le résultat de son action et son œuvre…Et, mieux vous le dire de nouveau chers confrères algériens, animés de mauvaise foi, le Maroc ne s’arrêtera pas à cette étape de retrouver ses marques en Afrique et de reprendre son rôle de pionnier de son édification sur des bases nouvelles, il continuera sur sa lancée pour ébranler les petites oligarchies qui tiennent lieu de féodalités à la tête de l’organisation panafricaine.

Pathologique acharnement

La presse algérienne, les petits folliculaires des sites « Algérie patriotique » et autres en tête, est désemparée parce que poussée – ce n’est pas nouveau – au mensonge et aux turpitudes ! Non qu’elle l’ait perdu, mais elle n’a jamais eu le sens critique ni le petit et basique doute déontologique qui est au principe de notre profession. L’ombre du DRS , de l’apparatchik Toufiq Medine est là, quand bien même il aurait été démis de ses fonctions, il a laissé dans la ” maison” ses petits lubris élevés à la hargne du Maroc, à une ahurissante détestation de ce qu’il incarne ! Les dirigeants algériens n’ont jamais compris ce postulat ancré dans les esprits qu’en voulant déstabiliser le Maroc, qu’en le combattant avec ce pathologique acharnement, ils ont réussi une seule chose: renforcer sa cohésion et son unité ! Autour du Trône d’abord, derrière le Roi ! À leur dépens à coup sûr ! Ils nous rendent un fieffé service !

Ils auront beau monnayer le soutien de quelques satrapes comme Mugabe, Zuma et son ci-devant mari – impliqué dans des scandales de corruption – voire du président de Mauritanie ou autres près de nous, rien n’y fait ! Comme un mouvement irréversible, la machine est enclenchée! La presse algérienne, ignorante et piétinant comme ses maîtres la vérité et le droit, parangon de la falsification historique,n’en démordant pas de nous ressasser ses logomachies sur la ” colonisation du Sahara par le Maroc” alors que l’Accord tripartite signé le 14 novembre 1975 par l’Espagne,le Maroc et la Mauritanie décolonisait définitivement le territoire sur la base de l’Avis officiel de la CIJ ( Cour international de Justice) émis le 15 octobre 1975! La petite et besogneuse presse algérienne, la fielleuse petite presse algérienne a encore du chemin à faire…

*  Les opinions exprimées sur les colonnes de Morocco World News Français sont strictement celles de leurs auteurs. Elles ne reflètent pas nécessairement celles de ce site ou de ses responsables.  

 

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page