Ibn Taymiya serait-il marocain ?!

Hassan Alaoui
Hassan Alaoui, Directeur des Rédactions du « Matin » et « Maroc Soir » pendant trente ans, et cofondateur de plusieurs autres titres, dirige aujourd’hui Maroc Diplomatique, un des plus sérieux et crédibles mensuels marocains. Diplômé de la ...
Ibn Taymiya serait-il marocain ?!

 

Casablanca – L’Iran, comme on le sait, a effectué sa “révolution ” en 1979 en faisant tomber un pouvoir autocratique du Chah Réda Pahlevi installé à Téhéran par la CIA et les Américains.
Le peuple iranien avait porté au pouvoir l’Ayatollah Khomeiny, patriarche statufié de plus de 80 ans, réfugié d’abord en Irak, ensuite en France. Pendant près de 40 ans, le pays a vécu sous l’emprise d’une terreur à géométrie variable incarnée par les Pasdaran, cette odieuse police politique islamiste. Tchador et voile, refoulement sociétal et une seule marque : la régression et la répression, le recul ! N’était le pétrole, l’Iran plongerait dans le bas Moyen-Âge, ce qui ne l’empêche guère de nourrir de grandes ambitions nucléaires et des appétits hégémoniques dans la région, notamment en Irak où il instrumentalise la communauté chiite !

une surprenante mue politique

Aujourd’hui, encouragé par les Etats-Unis de Barack Obama, richesse oblige, l’Iran opère une surprenante mue politique et sociale !
Pis ou mieux : la société iranienne, claquemurée des décennies durant sous une chape de plomb islamiste, explose apparemment et fait sauter le couvercle ! Les femmes bannissent le voile et rejettent ce qu’il symbolise ! Non qu’elles ne conservent pas leur attachement à l’Islam, bien au contraire! Mais elles expriment le besoin irrésistible de se libérer du dogme moyenâgeux que la domination de l’homme et du régime des irascibles dirigeants religieux leur ont imposé !

 Systèmes de valeurs à l’import

Ma question est la suivante : comment donc, au moment où l’irréductible régime autoritariste iranien laisse s’ouvrir sa société – par la force des choses -, révise peut-être sa conception du monde, s’éloigne des archaïsmes, nous autres ici, nous obstinons à reprendre à notre compte en claquant les mains comme ça, une des plus sinistres expériences de l’histoire ! Ne devrait-on pas “a contrario” en prendre la mesure, analyser ses terrifiants échecs, nous écarter de tous ceux qui prêchent le mimétisme et veulent importer des systèmes de valeurs à l’encontre de notre identité, de notre histoire et de notre mémoire ?
L’Iran, la Turquie, Ibn Taymiya et quoi encore ? Le peuple marocain adhérerait-il aussi facilement à ces mirages venus de l’extérieur pour mettre en péril ses croyances et son long vécu ?

*  Les opinions exprimées sur les colonnes de Morocco World News Français sont strictement celles de leurs auteurs. Elles ne reflètent pas nécessairement celles de ce site ou de ses responsables.  


commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page