Le Maroc souhaite attirer plus de 417.000 touristes italiens en 2016

Le Maroc souhaite attirer plus de 417.000 touristes italiens en 2016

Rabat – Le Maroc souhaite attirer en 2016 plus de 417.000 touristes italiens, ce qui équivaudrait à une hausse de 3 % par rapport à 2015.

C’est ce qu’a indiqué jeudi la déléguée de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) en Italie, Jazia Sentissi. En plus d’une action de promotion basée sur la communication, la sécurité et la mise en évidence du patrimoine culturel et historique du Royaume et le développement du tourisme balnéaire sont un vecteur de croissance pour attirer plus de touristes italiens au Maroc, a-t-elle expliqué lors d’un entretien à la MAP à l’ouverture de 36ème édition de la Bourse internationale du tourisme de Milan (BIT).

Le touriste italien recherche d’habitude un produit qui combine le culturel et le balnéaire, a-t-elle fait observer, ajoutant qu’en 2016, l’Office compte accompagner l’engouement des visiteurs Italiens pour le Maroc en améliorant la connaissance du Royaume aux niveaux culturel et historique auprès du touriste Italien « tout en insistant sur l’aspect stable de la destination ».

Selon Mme Sentissi, il y a souvent un amalgame entre le Maroc et les autres destinations arabes et du Maghreb. « C’est la raison pour laquelle nous devons redoubler nos efforts en multipliant les actions culturelles sur des villes de province italiennes aussi bien dans le Nord que dans le Sud du pays », a-t-elle dit.

Les actions privilégiées par l’Office portent souvent sur le partage culturel entre les deux pays dans les domaines culinaire, de l’art cinématographique et de l’artisanat. La participation du Maroc en tant qu’invité d’honneur dans des festivals culturels italiens est également un excellent vecteur pour faire faire connaitre la richesse culturelle et l’histoire du Royaume, a-t-elle ajouté.

L’autre point important, a-t-elle poursuivi, se rapporte au taux de satisfaction et au taux de retour du touriste Italien. « La fidélisation du touriste Italien passe par l’amélioration du taux de retour. Nous suivons de près ce paramètre pour lequel nous essayerons d’utiliser tous les moyens de promotion pour améliorer ce taux », a-t-elle indiqué.

Parmi les actions prévues en 2016, Jazia Sentissi cite le recours aux outils du digital (guides en ligne, applications pour smartphones, développer la présence sur les réseaux sociaux), la présence du Maroc sur des mini-événements culturels, expositions, présentations de livres, invitations d’artistes marocains et d’autres actions promotionnelles.

Evoquant le bilan de l’année écoulée, la déléguée a indiqué qu’en dépit d’une conjoncture internationale difficile, « nous avons pu clôturer l’année 2015 avec une croissance de 4 % en arrivées et 1 % en nuitées grâce à des actions de proximité et ciblées ».

En 2015, a-t-elle précisé, le nombre de touristes italiens a atteint 362.116 arrivées et 250.273 nuitées. « Notre stratégie de communication en 2015 s’est basée sur l’amélioration du positionnement de la destination auprès du grand public et la consolidation de son image », a-t-elle fait observer.

A propos des liaisons aériennes entre les Maroc et l’Italie, Jazia Sentissi a noté qu’à ce jour, il existe 84 fréquences par semaine dont 41 sont assurées par des Lowcost et 22 couvrent les destinations touristiques de Marrakech et Fès. En outre, 43 fréquences sont assurées par des vols réguliers RAM et Alitalia et concernent Casablanca.

MAP

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page