Six conventions pour soutenir l’économie sociale et solidaire

Six conventions pour soutenir l’économie sociale et solidaire

Rabat – La 4ème édition du Salon national de l’économie sociale et solidaire a clôturé ses travaux, samedi à Casablanca, par la signature de six conventions de partenariat.

Ces conventions de partenariat visent à contribuer à la mise en œuvre de la stratégie nationale pour le développement de ce pan de l’économie. Il s’agit de conventions signées entre le ministère de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire et de nombreux partenaires dont Poste Maroc, l’organisme mondial Care, le Fonds Geda et les associations « Heure Joyeuse » et « Immigration et développement » outre la convention tripartite entre les associations « Solter » et « Casal Dels Infant » et le Centre marocain des études et des recherches sur l’entreprise sociale.

Intervenant à cette occasion, la ministre de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatima Marouane, a indiqué que ces conventions tendent à asseoir un cadre juridique de coopération avec les différentes parties concernées en vue de promouvoir l’économie sociale et solidaire en lui conférant la place qui lui échoit.

La ministre a, à cet égard, rappelé l’étude sur l’institutionnalisation du secteur, lancée lors de cette édition, à l’initiative du ministère de tutelle en partenariat avec la FAO, ajoutant que l’arsenal juridique de l’économie sociale et solidaire s’est renforcé par la loi sur les coopératives, adoptée récemment par le parlement.

Placée sous le patronage du Roi Mohammed VI, la 4ème édition du Salon national de l’économie sociale et solidaire vise à répondre aux enjeux de l’économie solidaire qui consiste en la consécration de l’équité et du commerce de proximité, selon un communiqué des organisateurs.

Cette édition, tenue sous le thème « Tous pour une économie sociale et solidaire prometteuse », a contribué à valoriser les potentialités des acteurs du secteur et à promouvoir le travail mené par le tissu associatif en vue de la réalisation du développement humain durable en harmonie avec l’esprit de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

Elle a également constitué une tribune d’échange d’expériences et d’expertises entre les professionnels du secteur ainsi que la conclusion d’accords avec les différentes partenaires au niveau national.

A l’issue de la cérémonie de clôture, des distinctions ont été remises à plusieurs organismes qui ont pris part à cette manifestation.

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page