François Hollande au Maroc: une visite à forte portée économique

François Hollande au Maroc: une visite à forte portée économique
Rabat - A forte portée économique, la visite officielle qu’effectuera samedi au Maroc François Hollande à l’invitation du Roi Mohammed VI permettra d’exhiber les plus beaux atours de la coopération bilatérale.

C’est ce que souligne samedi la Radio française d’actualité internationale « RFI », dans un article publié sur son site Internet. L’auteur de l’article cite, à cet égard, les principaux projets réalisés dans le cadre de cette coopération dont l’Usine Renault et la ligne à grande vitesse (LGV), soulignant que la ville de Tanger est la vitrine idéale pour illustrer ce partenariat d’exception avec la France.

RFI, qui rappelle que 700 filiales d’entreprises françaises sont implantées dans le Royaume et ses débouchés sur le continent africain, indique également que le déplacement du chef de l’Etat français à Tanger est principalement axé sur les questions économiques et climatiques, de même qu’il est  »censé enterrer définitivement la brouille diplomatique entre Paris et Rabat ».

La radio relève, dans ce sens, que  »la page est tournée et la relation France-Maroc a survécu, mais personne au fond n’en doutait vu l’intensité des échanges économiques et humains ».

Depuis la brouille, les relations franco-marocaines auraient même gagné « en intensité » et « en maturité », indique RFI qui cite un conseiller du président français, rappelant que M. Hollande sera accompagné de deux ministres d’origine marocaine en l’occurrence , Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Education, et Myriam El Khomri, la ministre du Travail, qui a vécu à Tanger jusqu’à l’âge de 9 ans.

Cette visite sonne aussi sur le plan diplomatique comme  »un gage de confiance exprimé par Rabat qui souhaite désormais être considéré comme un allié de premier plan, notamment sur le volet sécuritaire, par l’échange de précieuses informations en matière de lutte antiterroriste », souligne RFI.

MAP

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page