La DGSN lance une unité mobile de police de secours à Rabat

La DGSN lance une unité mobile de police de secours à Rabat

Rabat – Une salle de pilotage et de coordination a été inaugurée et une unité mobile de la police de secours a été lancée, lundi, au niveau de la préfecture de police de Rabat.

Cette initiative vise à ancrer les principes de proximité dans l’action sécuritaire et à répondre de manière rapide et efficace aux appels des citoyens adressés aux services de sécurité à travers le numéro de téléphone 19.

La salle est équipée par les techniques les plus modernes en matière d’information et de communication et comporte un service spécialisé dans la réception des appels des citoyens à travers 40 lignes téléphoniques et 24 agents hautement qualifiés. Ce service est relié à plusieurs unités sur le terrain, qui comptent 80 policiers, dont 10 femmes.

Le service et son équipe de sécurité sur le terrain, qui travaillent 24 heures/24 et sept jours sur sept, vont opérer dans une première phase au niveau de la préfecture de police de Rabat, avant de généraliser cette action sur le reste du territoire national.

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a connu plusieurs réalisations et changements qui ont mobilisé des ressources logistiques et humaines importantes afin de développer les services adressées aux citoyens, a affirmé le chef d’état-major du corps urbain à la préfecture de police de Rabat, Rachid Brikat, ajoutant que la mise en place d’une salle de pilotage et de coordination au niveau de la préfecture de police de Rabat témoigne de ce développement.

C’est à cette fin que des policiers ont été formés pour répondre aux appels de secours effectués par les citoyens à travers le numéro 19 dans l’objectif d’y répondre rapidement et de manière efficace, a-t-il dit dans une déclaration à la MAP.

Et d’ajouter qu’il a été procédé, en parallèle, à la formation d’une unité mobile de police de secours constituée d’un chef de corps urbain et d’éléments qualifiés et expérimentés, dont 90 motards (80 hommes et 10 femmes).

De son côté, l’inspecteur principal Hassan Cherrat de la préfecture de police de Rabat a indiqué, dans une déclaration similaire, que cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un plan global ayant pour but de développer les services de sécurité, de moderniser leurs moyens de travail et de se focaliser sur les appels des citoyens.

Il s’agit, a-t-il expliqué, d’un chantier avant-gardiste d’urgence qui prévoit l’activation des mécanismes de réponse aux appels des citoyens, en particulier les appels au secours qui nécessitent une intervention rapide, et ce à travers la création d’une unité sur le terrain pour assurer une intervention efficace et rapide de la police.

MAP

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page