Demie finale Maroc-Tunisie du championnat arabe du volley ball des cadets

Demie finale Maroc-Tunisie du championnat arabe du volley ball des cadets

Abdellatif Zaki

Rabat – Premier set pris par le Maroc. 15-25 le score est éloquent.

Deuxième set. Les marocains n’arrivent pas à s’imposer. Ils sont menés et n’arrivent pas à réduire l’écart acquis par l’adversaire dès le début du set. 20-14, et ils continuent de céder des points. Les tunisiens leur rendent la monnaie du premier set. Les marocains reviennent mais trainent un lourd tribut et les autres sont à quelques points du set. Service perdu et la Tunisie est à deux points, à un point et set. 18-25.

Troisième set. Les tunisiens sont forts, ils sortent le grand jeu, la force de frappe est trop puissante pour les marocains. Ils grimpent à cinq alors que les marocains restent à un. Le set s’annonce tunisien. La défense tunisienne rend les efforts des marocains vains et leur attaque est dévastatrice. Ils font une équipe cohérente, soudée et efficace. Les marocains sont dominés, 3-10. Ce n’est pas la première fois que ça leur arrive dans ce tournoi. Ils risquent de retourner la vapeur. 7-13, 8-13. Le coach marocain agresse les joueurs et soulève l’ire du public connaisseur. On ne traite pas un joueur international de la manière. Les marocains pourront-ils remonter de huit points et arrêter la montée de l’adversaire ? Non, ils ne le pourront pas, les tunisiens les malmènent et révèlent leurs faiblesses. En fait, ils n’ont même pas à le faire, ils s’en occupent eux-mêmes. 10-21, les marocains n’ont aucune stratégie. 11-22. Mauvais service des marocains. Un moment de clairvoyance et plouf. 14-22, 14-23, 15-24 et service dans le filet et set pour la Tunisie. Les tunisiens soufflent et se rėjouissent.

Quatrième set. Sera-t-il le dernier ou les marocains referont un 3-2 ? Ils l’ont déjà fait et il n’y a pas de raisons pour qu’ils ne le refassent pas. Au lancement du set, ils révèlent une autre attitude, retrouvent la force, l’imagination et la précision. Ils redeviennent une équipe et devancent les tunisiens. Malgré les déficits en réception, l’attaque tout comme la défense s’expriment en points. Le public monte au créneau et ne relâchent plus. Le set ne peut plus redevenir tunisien. La même ferveur et le même acharnement qui avaient valu les premières victoires sont de retour. 12-7. Un joueur tunisien proteste et se fait donner une carte rouge et offre au Maroc le seizième point, 16-9. Les marocains continuent d’avancer mais aussi de rater des points et d’en faire gagner à l’adversaire. L’ėcart est de cinq point, 17-12, 17-13, les marocains alternent des moments d’excellence et de haute performance et d’autres d’amateurisme. L’écart est réduit à deux points, 17-15. Comme nous ne croyons pas à la chance et au hasard en sport, nous croyons voir des joueurs capables de faire preuve d’une grande qualité et créer la cohésion entre eux pour faire la différence. 21-17, 22-17, les tunisiens pleurent déjà. 23-17. Ils n’avaient pas prévu de parade contre cette qualité de jeu. 24-18, 24-19. Belle contre attaque et beau bloquage et le set va au Maroc. Les tunisiens ne devaient pas imaginer que les marocains étaient capables de réceptionner des balles si difficiles, ni bloquer ni contrer de la manière, ni sauter si haut.

Tie Break. Après cette démonstration de force des marocains, les tunisiens abordent le tie Break avec l’appréhension du sort que les marocains avaient affligés à l’Algérie et à l’Irak. Quant aux marocains, ils savent qu’ils peuvent le faire, deux exploits à l’appui. Les premiers échanges montrent deux équipes aussi déterminées l’une que l’autre. Le coach tunisien n’en revient pas, ce n’est pas le Maroc qu’il avait prévu. Le Marocain a retrouvé son sourire et doit se demander comment ses joueurs font-ils ce qu’ils font. Égalité à cinq puis le Maroc se détache, puis 8-6. La deuxième partie du set est décisive. 9-6, les tunisiens se battent, attrapent les balles, bloquent, contre attaquent et perdent, 10-6, 12-6, 12-8, le match s’achemine vers la victoire du Maroc, 13-8, 13-9, c’est serré, tout est encore possible, toutefois. La Tunisie a tous les moyens pour revenir et reprendre le dessus. 14-9 sur une belle attaque marocaine. 14-12, 14-12, 15-12. Les marocains l’ont fait, la joie est immense. Les tunisiens se concentrent sur la troisième place. Le public envahit le terrain.

Bravo les deux équipes. Demain la finale. Les deux finalistes se connaissent bien, l’un voudrait la revanche, l’autre la confirmation.

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page