Près de 3 millions de salariés déclarés à la CNSS en 2014

Près de 3 millions de salariés déclarés à la CNSS en 2014

Rabat- Le nombre de salariés déclarés à la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS) est passé de 2,54 millions employés en 2011 à près de trois millions en 2014.

S’exprimant à l’ouverture des travaux de la réunion du conseil d’administration de la CNSS, le ministre de l’emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a fait savoir, mercredi à Casablanca, que les indemnités dépensées au terme du régime générale de la CNSS ont augmenté en 2014 pour atteindre 13,4 milliards DH, soit une augmentation de 19 pc par rapport à 2011 (10,74 milliards DH).

En ce qui concerne l’assurance maladie obligatoire, le nombre des assurés ayant un droit ouvert a atteint 4,9 millions personnes, alors que les indemnités servies ont totalisé 2,4 milliards DH en 2014. Même constat pour les réserves financières qui se sont chiffrées à près de 39 millions DH.

Le ministre a indiqué que l’année 2014 a été caractérisée par la mise en œuvre de deux importantes lois concernant les personnes déclarées. Il s’agit de loi n 117.14, entrée en vigueur en août 2014, et qui accorde le droit aux assurés à la caisse âgés de 60 ans de récupérer le montant total de leurs contributions – selon la moyenne des intérêts nets des dépôts à la caisse -, au cas où ils ne disposent pas de 3.240 jours nécessaires pour percevoir une pension.

Et d’ajouter que le nombre des bénéficiaires de cette compensation a atteint à fin septembre 2014 quelque 22.000 personnes pour un montant de 101 millions DH, a précisé le ministre.

Quant à la deuxième loi, elle porte sur l’institution d’une indemnité pour perte d’emploi (IPE) au profit des salariés du secteur privé. Les dossiers déposés pour bénéficier de cette indemnité, entrée en vigueur en décembre 2014, sont au nombre de 6.846, dont 3.454 ont été acceptés pour un montant de 23,9 millions DH.

Un montant de 16,9 millions DH a été déjà servi au profit de 2.289 bénéficiaires de l’IPE à la date du 18 mai 2015.

Pour ce qui est de l’amélioration de la couverture médicale, un décret a été promulgué en novembre 2014 fixant les taux de couverture médicale pris en charge par la Caisse au titre de l’AMO. En vertu de ce texte de loi, il a été procédé à l’élargissement du panier des soins et traitements qui entrent dans le cadre de l’AMO pour englober les soins dentaires (à partir de janvier 2015), a encore souligné M. Seddiki.

La CNSS a également mené une campagne de sensibilisation, en coordination avec le ministère de l’Agriculture et des Pêches maritimes et l’Office National des Pêche (ONP), pour inciter les professionnels de la pêche dans les provinces du Sud du Royaume à adhérer à la Caisse et bénéficier de ses prestations.

A cet égard, une convention a été signée en mai dernier entre le ministère de l’Agriculture et des Pêches maritimes et l’Office National des Pêche (ONP) visant à simplifier les procédures pour permettre aux pêcheurs artisanaux et leurs familles de bénéficier de la couverture sociale et des prestations fournies par la CNSS.

Aussi et dans le cadre de la généralisation de la protection sociale et la couverture médicale de base pour d’autres catégories sociales, la commission interministérielle de la réforme de la couverture sociale de base a chargé la Caisse de gérer le système de couverture sociale et médicale au profit des ouvriers indépendants et des personnes exerçant des professions libérales ainsi que toutes autres personnes exerçant une activité non rémunérée.

L’ordre du jour du Conseil d’Administration de la CNSS a porté essentiellement sur les comptes de la Caisse au titre de l’année 2014, le statut des employés de la Caisse et l’amandement à apporter au budget 2015.

MAP

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page