Le nouveau projet de loi sur l’eau fin prêt pour la promulgation

Le nouveau projet de loi sur l’eau fin prêt pour la promulgation

Rabat- Le nouveau projet de loi sur l’eau se trouve dans ses « dernières phases » pour la promulgation, avant d’être soumis à l’instance législative dans « les plus brefs délais ».

C’est ce qu’a affirmé, mardi à Inezgane, le Secrétaire général du ministère délégué chargé de l’eau, Abdellah Mahboul, lors de la tenue de la première session du Conseil d’administration de l’Agence du bassin hydraulique du Souss-Massa et Drâa au titre de l’année 2015. « Le ministère œuvre en coordination avec l’ensemble des parties à la révision du cadre juridique et organisationnel de la loi sur l’eau en vue de son adaptation avec les évolutions actuelles et futures dans ce domaine », a-t-il souligné dans une allocution au nom de la ministre déléguée chargée de l’eau.

Il a mis l’accent sur les avancées réalisées dans le domaine de l’eau au niveau des bassins du Souss Massa et Drâa à la faveur de la conjugaison des efforts de toutes les parties, ce qui a permis de répondre aux besoins croissants en eau dans le sillage des évolutions rapides dans les secteurs socioéconomiques, ainsi que sur la maîtrise des problématiques liées à l’eau, notamment celles ayant trait aux inondations et à la pollution ménagère et industrielle.

Il a réitéré la détermination du ministère à poursuivre la mise en œuvre des chantiers relatifs au secteur de l’eau avec toutes les parties en vue de garantir la sécurité hydrique pour toutes les zones des bassins hydrauliques du Souss Massa et Drâa, à travers la mobilisation des ressources superficielles, en mettant à profit celles fournies par les barrages, le soutien des programmes d’économie de l’eau et de sa valorisation, le recours à l’utilisation des eaux usées après leur traitement, outre la poursuite de l’exécution du programme de protection contre les inondations dans les villes et les centres urbains.

Il a, par la même occasion, exhorté l’ensemble des intervenants à l’adhésion effective au chantier relatif à l’élaboration, l’adoption et l’application des contrats de nappes, avec en tête la nappe de Chtouka, en vue de rationaliser l’exploitation des ressources disponibles et leur préservation pour un développement durable et équitable pour tous et afin de leur permettre de jouer leur rôle de réserve stratégique au profit des futures générations, particulièrement en période de sécheresse.

L’ordre du jour de cette session s’est articulé autour d’un exposé sur la situation hydrologique et des présentations du bilan des réalisations de l’Agence au titre de l’année 2014, ainsi que d’audit comptable et financier au titre de l’année écoulée, en plus d’un débat sur les différents défis qu’affronte cette région, notamment ceux liés à la surexploitation des ressources en eau dans un contexte de rareté et de sécheresse aggravée par une demande sans cesse croissante.

Les travaux de cette session ont été marqués par la présence notamment du wali de la région Souss-Massa-Drâa, gouverneur de la préfecture Agadir Ida Outanane, Mohamed El Yazid Zellou, du président du Conseil régional Brahim Hafidi, du gouverneur de la préfecture Inezgane Aït Melloul Hamid Chennouri et des membres du Conseil d’administration de l’Agence.

MAP

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page