Clinton réaffirme « la tolérance religieuse » du Maroc

MAP
Clinton réaffirme « la tolérance religieuse » du Maroc

Washington - Sa Majesté le Roi Mohammed VI, descendant du Prophète, préside aux destinées d’un pays modèle de tolérance religieuse, d’altérité et du vivre ensemble, comme en témoigne la concorde qui caractérise les liens entre Marocains de confessions juive et musulmane, a souligné l’ancien Président des États-Unis, Bill Clinton.

« Le Roi du Maroc, descendant direct du Prophète, a ordonné la réhabilitation des cimetières et synagogues au Maroc », a tenu à rappeler le 42è Président américain et fondateur de la Clinton Foundation, dans un discours devant le Hope Global Forum, qui s’est tenu récemment dans la ville d’Atlanta (État de Géorgie, sud des États Unis).

En citant le modèle marocain, sous les applaudissements de l’audience, Bill Clinton a fait observer qu’après les attentats terroristes contre Charlie Hebdo à Paris, « les jeunes sont en quête d’exemples positifs, rassembleurs et importants ».

L’ancien chef de l’Exécutif US faisait notamment allusion à la réhabilitation des cimetières juifs du Maroc, qui a été lancée en 2010 à l’initiative de Sa Majesté le Roi et qui a concerné pas moins de 167 sites dans 14 régions du Royaume, une illustration du Maroc qui reconnaît les différents affluents constitutifs de son identité nationale.

L’inauguration de la synagogue « Slat Alfassiyine », lors d’une cérémonie placée sous le Haut patronage du Souverain, en février 2013, illustre aussi une réalité inter-religieuse marquée par le sceau de la tolérance et de la coexistence qui constituent le cachet distinctif du Royaume depuis plusieurs siècles.

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page