Le Maroc reçoit son premier Boeing 787 Dreamliner

MAP
Le Maroc reçoit son premier Boeing 787 Dreamliner

Casablanca – Le Boeing 787 Dreamliner (B787), acquis par la Royal Air Maroc (RAM), est doté d’une architecture avionique avancée composée de calculateurs puissants et d’un réseau de fibre optique liant tous les systèmes de l’avion, dans le but de construire un programme de maintenance proactive assurant une meilleure disponibilité des avions et l’optimisation des coûts d’exploitation.

Le fuselage du Dreamliner, tissé en matière carbone composite, assure aussi une meilleure résistance de la cellule face à la fatigue et aux facteurs environnementaux, et permet une montée supérieure de l’altitude cabine, offrant ainsi un confort meilleur aux passagers.

En outre, les avions B787 de Royal Air Maroc seront équipés du moteur GEnx du constructeur General Electric de dernière génération qui offre les meilleures performances opérationnelles et taux de consommation de sa catégorie, grâce au taux de dilution très élevé et l’utilisation de nouveaux matériaux plus légers et plus résistants, soit près de 15 pc de réduction de consommation en comparaison aux moteurs B767.

En 2010, Boeing avait déjà enregistré 863 commandes d’avion pour 56 clients, faisant de cette flotte le plus grand succès de lancement du constructeur. Le portefeuille du constructeur s’élève à présent à 1050 appareils chez 58 clients.

Aujourd’hui, la flotte en service compte près de 200 avions en opération et plus de 10 millions de passagers transportés depuis le premier vol commercial de la compagnie japonaise ANA en octobre 2011, précise RAM ajoutant que le B787 consomme 7 pc de carburant/heure de vol de moins que le B767 et 48 pc de moins que le B747.

Composé de 50 pc de matériaux composites légers, de 20 pc d’aluminium, de 15 pc de Titanium, 10 pc d’acier, et 5 pc de divers matériaux, le B787 nécessite moins de maintenance et résiste à la corrosion et à la fatigue.

Le B787, qui dispose de plus de capacité fret, soit près de 5m3 de plus que le B767, permet d’avoir un réseau plus étendu avec deux moteurs seulement, la distance franchissable du B787 à pleine charge est plus importante que celle du B767 et du B747. Elle est de 14.500 km, contre 11.070 km pour le B767 et 13.450 km pour le B747 quadrimoteur.

L’engin B787 est le premier avion équipé de freins électriques, permettant d’économiser plus de poids, de volume et de coûts d’exploitation. Il présente également une rupture majeure en termes de quantité de logiciels informatiques, offrant aux pilotes une documentation avion numérisée grâce au système EFB (Electronic Flight Bag) et redondante.

S’agissant du suivi de performance, le B787-8 est équipé de serveurs embarqués dédiés à la récolte et l’analyse des données des différents systèmes avion permettant aux compagnies de suivre la performance et l’état de santé de tous les composants et de créer un programme de maintenance proactive pour agir sur les systèmes avion avant la déclaration franche des pannes et la perturbation du programme d’exploitation.

Dans le cadre du processus d’intégration de ce nouvel avion, RAM a entamé les démarches auprès des autorités marocaines et européennes en vue d’obtenir les autorisations d’exploitation de l’avion.

La compagnie nationale a prévu de faire plusieurs vols de démonstration sur le Maroc, puis d’opérer son premier vol commercial sur une distance moyenne comme Casablanca-Paris le 19 janvier 2015 avant de mettre l’avion sur la route Casablanca-New York auquel il est destiné à compter du 22 février 2015.



commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page