Les valeurs de la Révolution française endeuillées !

Abdellatif Zaki
Abdellatif Zaki est enseignant chercheur à l'IAV - Hassan II. Ses domaines d'intérêt sont les sciences du langage et la communication, la terminologie, la traduction et l'interprétation, l'évaluation des programmes et les sciences sociales et de ...
Les valeurs de la Révolution française endeuillées !

Rabat – L’alarme est sonnée ! Les journalistes d’une publication satirique sont exécutés à la Kalachnikov en plein jour au centre de la plus grande capitale d’Europe à quelques dizaines de mètres d’un commissariat de police … La terreur qu’on connaissait au Yemen, au Pakistan et au Nigéria se serait-elle importėe en France ?

Le terrorisme qui tue déjà depuis des années par centaines de milliers à Gaza, en Syrie, en Iraq, en Libye, au Yémen, au Nigéria, au Mali, au Pakistan, au Bangladesh et ailleurs, frappe dans le cœur du monde libre, dans la capitale des valeurs de la liberté, de l’égalité et de la fraternité et tue des journalistes, les symboles même de ces valeurs, les défenseurs de la liberté de parole et les derniers remparts contre l’absolutisme idéologique et les hégémonies de tout genre. Il tue aussi des officiers de police, les symboles même de l’effort de la communauté d’assurer la paix et la sécurité de toutes et de tous.

L’horreur est commise, justifie-t-on, pour venger un prophète de la paix, qui prône le pardon et enseigne l’amour, au nom d’un Dieu qui recommande dans sa révélation  » Si vous devez exercer des représailles, que cela soit à la mesure de l’offense subie ; mais si vous pardonnez, cela vaudra mieux pour ceux qui sont capables de se dominer » (les Abeilles:126). Comment la grandeur et la miséricorde absolues de ce Dieu puissent-elles être criées pour bénir des salves criminelles ?

L’émotion est immense. La tuerie de Charlie Hebdo, acte criminel, ignoble et barbare, vient s’ajouter aux autres douleurs des français profondément blessés par le refus récent d’une mairie d’autoriser l’inhumation d’un enfant dans le cimetière de sa commune parce qu’il est étranger, par les tentatives soutenues de diviser le pays en factions et les remonter les unes contre les autres, par la demande expresse de refouler les musulmans de la France que des pseudo intellectuels ne cessent de réitérer sur les grandes chaînes de la radio et de la télévision  et par l’ingérence de leurs pays dans les affaires internes de pays lointains.  Ces douleurs mettent en alerte la communauté française aux tendances violentes qui minent sa cohésion sociale et culturelle et qui mettent à nu la grande vitesse par laquelle elle est en train de perdre sa tolérance et l’emprise sur ses valeurs.

Le fanatisme, l’extrémisme, la xénophobie, la haine et le terrorisme ne devront pas être autorisés à tuer l’humour et la satire. Ils ne devront pas non plus être laissés taire les voix libres ni étouffer la liberté de parole. On peut ne pas aimer les dessins de Charlie Hebdo ou les commentaires d’un autre journal ou d’un chroniqueur, voire se sentir abuser par leurs discours, ceci n’autorise, toutefois, point qu’on les agresse, encore moins qu’on les tue. Mais ça, ce sont les principes et les valeurs de la démocratie, et les terroristes n’y adhèrent pas, ne les comprennent pas car ils n’admettent pas la différence et n’acceptent pas la diversité.

Reste maintenant à faire preuve de sagesse, d’intelligence et de retenue et ne pas refaire les erreurs d’après le 11 septembre et ne tomber dans l’amalgame et la confusion des genres.

Que les martyrs du terrorisme reposent en paix …

* Les idées exprimées dans la rubrique Opinion de Morocco World News Francçais sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de ce site ou des responsables de sa publication.

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page