Le gouvernement marocain qualifie 2014 de “distinguée et exceptionnelle” pour son action

MAP
Le gouvernement marocain qualifie 2014 de “distinguée et exceptionnelle” pour son action

Rabat – Le ministre de la communication, Porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a passé en revue l’action gouvernementale, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil du gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du chef de gouvernement Abdelilah Benkirane.

Sur le plan économique, l’année 2014 a été marquée par l’arrêt de la subvention aux produits pétroliers, ce qui a permis, selon Mustapha El Khalfi, de contrôler les niveaux de déficit, le budget consacrée à la caisse de compensation ayant reculé de 56 milliards DH (MMDH) en 2013 à 35 MMDH en 2014, a-t-il expliqué, prévoyant que ce budget sera ramené à 23 MMDH en 2015.

Selon M. El Khalfi également rappelé l’important soutien financier destiné à « sauver » l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, rappelant le financement de la réalisation de la Centrale thermique de Safi, pour un montant global de 2,5 MMDH.

Réunion du conseil du gouvernement

                                                                                                                                 Réunion du conseil du gouvernement | MAP/Archives
 

Au niveau social, a-t-il poursuivi, l’année qui s’écoule a connu le lancement du dialogue sur la réforme des pensions civiles et d’un chantier national sur la société civile, qui s’est soldé notamment par l’institution de la Journée nationale de la société civile, le 13 mars de chaque année.

D’autre part, M. El Khalfi est revenu sur la réforme du système judiciaire, évoquant l’adoption en Conseil des ministres du projet de loi organique relatif au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, la mise en œuvre d’une nouvelle politique en matière de lutte contre la torture, ainsi que le dépôt des instruments de ratification du Protocole facultatif à la Convention internationale contre la torture et l’annonce d’un avant-projet de loi de la presse et de l’édition, dont l’élaboration a atteint une phase avancée.

L’année courante a été également marquée par la réduction des prix des médicaments, la mise en oeuvre de l’indemnité pour perte d’emploi, l’adoption d’un projet de loi relatif à l’indemnisation suite aux accidents de travail outre la généralisation de la bourse des études universitaires, sur la base de critères sociaux.

En général, a affirmé le ministre, l’année 2014 a été décisive pour ce qui est de la promulgation de lois organiques concernant le projet de loi de finances, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et la Cour constitutionnelle.

Pour autant, a fait observer le ministre, « l’on ne peut évoquer une satisfaction totale à l’endroit des réalisations et réformes accomplies, tant le gouvernement est toujours tenu de relever des défis se rapportant à la réforme du système judiciaire, la mise en application de la loi organique des finances et l’organisation des prochaines élections communales ».

S’y ajoutent, a encore dit M. El Khalfi, la réforme du régime des retraites et le parachèvement de la mise en oeuvre des dispositions constitutionnelles relatives à la régionalisation.

 

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page