Le Maroc invite à Téhéran les médias islamiques à combattre l’islamophobie

MAP
Le Maroc invite à Téhéran les médias islamiques à combattre l’islamophobie

Téhéran – Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi a appelé, mercredi à Téhéran, les médias des pays islamiques à contribuer à la lutte contre le phénomène de l’islamophobie et à l’appui de la cause palestinienne.

S’exprimant à l’ouverture de la 10ème session de la conférence islamique des ministres de l’information, qui se tient à Téhéran, le ministre a indiqué que la situation actuelle requiert le renforcement des efforts de lutte contre le phénomène de l’islamophobie et d’œuvrer pour que l’ONU prenne des décisions pratiques contre l’islamophobie et les campagnes hostiles visant la religion musulmane qui prône la tolérance, la modération et le juste milieu et s’oppose à la violence et à l’extrémisme.

M. El Khalfi a mis l’accent sur le rôle joué par la presse en faveur de la cause palestinienne, appelant les médias des pays islamiques à focaliser leur intérêt sur les événements et activités organisés à ce sujet aussi bien dans les pays islamiques qu’au sein des foras internationaux afin que les événements internationaux qui s’enchaînent n’occultent pas la cause juste du peuple palestinien qui souffre de la politique répressive israélienne. Le ministre a rappelé à cet égard, les efforts déployés par le Comité d’Al Qods, présidé par SM le Roi Mohammed VI, pour défendre les droits légitimes du peuple palestinien, l’identité arabo-islamique de la ville sainte d’Al Qods, et pour faire face à la politique agressive visant le peuple palestinien, les plans de colonisation et les violations des lieux saints.

M. El-Khalfi a, en outre, évoqué les résultats ayant couronné la dernière session du Comité d’Al Qods, tenue à Marrakech les 17 et 18 Janvier 2014 et le bilan honorable réalisé par Bayt Mal Al Qods sous l’égide de SM le Roi Mohammed VI, un bilan marqué par l’intensification des programmes initiés avec le concours d’organismes des pays islamiques et des organisations qui soutiennent Al Qods ainsi que des efforts soutenus engagés pour la promotion de l’éducation et de la formation, et notamment la scolarisation des enfants.

Il a appelé, à cet égard, la Conférence islamique des ministres de l’Information, qui se tient sous le thème : « la convergence des médias pour la paix et la stabilité dans le monde islamique », à adopter des initiatives médiatiques efficaces pour accompagner la mise en œuvre des décisions prises par le Comité d’Al Qods.

S’agissant de l’action islamique commune des médias, le ministre a fait savoir que les changements technologiques que connait le monde nécessitent la mise à niveau des structures des médias et la réhabilitation des valeurs de liberté et de l’intégrité dans les politiques publiques du secteur de l’information et de la communication, rappelant, dans ce contexte, le lancement par le Maroc des chantiers pour la réforme des lois et règlements régissant la presse et les médias audiovisuels dans le cadre d’une approche volontariste et conformément au référentiel national. Le ministre de la communication a évoqué à cet égard le projet du code de la presse, le projet du plan national pour la diffusion numérique, le renforcement de la formation, le respect des normes de pluralisme linguistique, culturel et politique, et l’établissement de garanties et mécanismes pour la protection des journalistes.

M. El Khalfi a aussi évoqué la création d’un Conseil national de la presse, l’accompagnement des médias électroniques, appelant à l’échange d’expériences et d’expertises, notamment dans le cadre de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Après avoir souligné la nécessité de réhabiliter le continent africain à travers les médias officiels et non-officiels dans les Etats membres de l’OCI pour contrecarrer les images stéréotypes que tentent de véhiculer les médias biaisés sur le continent, le ministre a fait part de la détermination du gouvernement marocain d’organiser un forum des médias dans le cadre de l’OCI pour mettre en avant la richesse et les énormes potentialités humaines, économiques et naturelles de l’Afrique.

M. El Khalfi a souligné l’importance de poursuivre l’action islamique commune entre les Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique dans le domaine des médias, et de formuler une vision unifiée capable de relever les défis auxquels fait face la nation islamique dans les domaines économique, politique, culturel, social et intellectuel ainsi que les défis posés par les campagnes islamophobes et l’incitation à la violence, l’extrémisme, les divisions et les conflits entre les peuples des pays islamiques, qui menacent leur unité et la stabilité.

D’après le ministre, le thème retenu pour la 10ème session de la conférence islamique des ministres de l’information reflète la crise que connait de nombreux pays et peuples musulmans en cette période historique décisive, soulignant la nécessité de rapprocher les positions afin de parvenir à la paix et la stabilité dans le monde et de servir les intérêts suprêmes de la Oumah islamique.

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page