Fès célèbre deux décennies de musiques sacrées du monde

Mehdi Alaoui M'hammedi
Titulaire d'une licence ès Sciences de gestion de la faculté Sidi Mohamed Ben abdellah à Fès, Mehdi Alaoui M'hammedi prépare actuellement un master en finance et comptabilité à la faculté Ibn Tofaïl de Kénitra. Il a pris part à de nombreux ateliers ...
Fès célèbre deux décennies de musiques sacrées du monde

Fès- Comme chaque année depuis 20 ans, la capitale spirituelle et culturelle du Royaume abrite l’un des plus beaux festivals au monde, il est nommé Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde. C’est plus qu’un festival, ce qui fait le charme de l’événement, c’est sa façon d’évoquer un mariage entre traditions, culture, patrimoine, échanges culturels et sport pour une durée qui s’étale sur 10 jours.

Depuis sa création, le festival connaît un progrès grandissant, il est devenu au fil des années l’un des plus prestigieux événements organisés dans le Royaume, avec plus de 700.000 spectateurs, un budget de plus de 20 millions de DH , quelque 61 sponsors et partenaires et plus de 250 articles et reportages dans les médias nationaux et internationaux.

Cette édition sera une opportunité pour célébrer ces vingt ans d’existence, le festival venait d’ouvrir ses portes le vendredi 13 juin dernier sous le thème : « Conférences des oiseaux : lorsque les cultures voyagent… » . Le fameux concert d’ouverture qui était animé par des dizaines d’artistes marocains et étrangers, s’inspirait d’un conte du 13éme siècle de Farid Ud-Din Atta, il racontait l’histoire d’une huppe qui a invité les oiseaux pour un voyage qui passera par 7 lieux spirituels pour rencontrer en fin de compte le roi des oiseaux. Tout au long du festival, les spectateurs auront le privilège de rencontrer une variété d’artistes venant des quarts coins du monde à l’instar de Kadim AL SAHIR, TOMATITO, Youssou N’DOUR, Rokia TRAORE, MARIFAT, Wang-LI, et bien d’autres encore.

Autour des concerts, le forum « une âme pour la mondialisation » propose des tables rondes réunissant des invités de gros calibre sous le thème « Cultures et identités en transition». Au programme 5 tables rondes seront organisées les 5 premières matinées du festival, le calendrier est très riche avec des thèmes comme :

  • La politique selon Nelson Mandela.
  • Sociétés multiculturelles : les défis du vivre-ensemble.
  •  Maroc : enjeux de la diversité.
  • Un Mandela est-il possible au Proche Orient ?
  • « Le Cantique des Oiseaux « , présentation de l’œuvre de Farid Ud-Din Attâr.

En collaboration avec l’association Fès-Saïs, le festival organise pour la deuxième fois consécutives une course familiale de 6,6 km à travers l’ancienne médina en passant par les principaux monuments historiques de la ville, les organisateurs tablent sur une participation très massive de plus de 2.500 participants qui vont être accompagnés d’une caravane d’anciens et nouveaux athlètes marocains tels que : Hicham EL Guerrouj, Nezha Bidouane, Khalid Skah, Rachid Lebsir, Brahim Lahlafi et j’en passe… Avec 4 points de rencontre et à chaque point un groupe folklorique marocain représentatif d’une région du Maroc.

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page