Pour une terminologie décomplexée

New York - J'ai suivi avec intérêt le buzz créé par l'erreur de la journaliste Soumia Dghoughi et voici ce que je pense: Quand il s'agit de défendre la cause nationale du Sahara, le critère qui devrait prévaloir avant tout n'est pas l'utilisation de tel ou tel terme. Bien sûr tout journaliste travaillant pour une chaîne marocaine est tenu de respecter la ligne éditoriale de sa chaîne, mais l'erreur est huma ...

Lire la suite

Chez mon ami le véto

Rabat - Chacune des deux dames serrait un chien amoureusement contre sa poitrine et le comblait de tendresse. Il s'avéra que c'étaient une femelle et un mâle qu'on ramenaient revoir le vétérinaire suite à des opérations de stérilisation. On ne parlait que d'amour et de respect des animaux. "L'ablation des ovaires et de l'utérus avant les premières chaleurs est la meilleure option pour la chienne". "Non, non ...

Lire la suite

La politique n’est-elle pas l’art des possibles ?!

Casablanca - Voici pourquoi Saâdeddine El Othmani a accepté l'USFP:1-Parce que le PJD a remporté la première place aux élections du 7 octobre avec 125 sièges mais pas la majorité. Il est premier mais non majoritaire. Il est donc contraint de composer une coalition.2-Pour composer cette coalition, le PJD devait prendre en considération plusieurs paramètres politiques officiels et officieux. Entre autres: le ...

Lire la suite

En finir avec le terrorisme ….

Rabat - Il y a un an jour pour jour, une explosion fit trente deux morts, des hommes et des femmes, à Bruxelles, ce fut un acte terroriste. Triste anniversaire rappelé au monde par un acte aussi haïssable, dramatique et violent dans une autre grande capitale du monde réputée démocratique. Aucune apologie, aucune tentative de justification, voire d'explication, de l'acte de Londres n'est permise. Le terroris ...

Lire la suite

La crise entre Rabat et Madrid instrumentalisée par Alger

Casablanca - Avec ses malveillantes intentions, la presse algérienne s’est livrée de nouveau à son exercice préféré : faire feu de tout bois contre le Maroc. C’est ainsi qu’une série de feuilles de choux électroniques dont on se gardera de citer les noms, croient nous désinformer sur un prétendu lâchage du Maroc par l’Espagne, dans le dossier de l’Accord agricole et de prêche maroco-européen. Ces titres rep ...

Lire la suite

L’anachronisme conceptuel: un cas de l’éducation de chez nous

  Rabat - J'ai assisté il y a quelques jours à un débat que je pensais faire partie d'un passé plié. Le souci des discutants était de savoir comment, d'une part, réintégrer le par-cœur dans les différents niveaux de l'éducation depuis le primaire, voire le préscolaire, et d'autre part, comment neutraliser l'effet des supports électroniques, des médias sociaux et de l'Internet en général et endiguer leur inv ...

Lire la suite

Eve en liberté

Paris - Au-delà des infériorisations exégétiques du phallocratisme triomphant après l'âge de bronze, il faut retenir d'Eve, mère de l'humanité, sa signature ontologique, sa marque étymologique significative de la vie dans ses multiples significations. Depuis plusieurs millions d'années, la conscience humaine se forge dans la contemplation des merveilles de la nature, imagine la volonté secrète qui les façon ...

Lire la suite

Résolutions non négociables d’un homme en colère en plein rêve …

  Rabat - Pourquoi est-ce que je devrais continuer d'accepter leurs caprices ? Je ne le mérite pas. Je n'en ai pas besoin, ni en ai-je encore l'âge, ne savent-ils pas d'où je reviens ! Pourquoi devrais-je tolérer l'intolérable, m'effacer, m'incliner, me retenir ou laisser d'autres parler et décider pour moi ? Je me promets de ne plus le faire, je ne me laisserais plus abuser, je ne serais plus gentil, ...

Lire la suite

Adonis en fraternité poétique

  Paris - Nous sommes dans l’enclave historique du Marais, aux abords du Musée Picasso, chez notre amie Rabiaâ Menouar, propriétaire de la galerie d’art du même nom. Adonis, après les fraternelles accolades, s’emmitonne dans sa chaleureuse nonchalance. Les projets communs s’élaborent sans formalités pesantes. Elisabeth immortalise les fugacités parlantes. La sphère intimiste s’imprègne de l’urbaine atmosphè ...

Lire la suite

L’imagination à l’épreuve de l’interlocuteur perdu

Rabat - L’imagination crée d’autres esprits. Elle en crée pour chacune des questions et chacun des débats qu’elle ne peut avoir et auxquels elle n’a pu trouver de répondant. La multitude ne garantit ni l’intensité de la présence ni le mérite de l’écoute. Les échanges se superposent, s’entrecoupent, se croisent et se couvrent les uns les autres dans une cacophonie qui dit l’impertinence et le mépris de la si ...

Lire la suite

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page