Les siamois de l’amour…

  Les siamois de l'amour et Fleur des fleurs sont deux nouveaux poèmes inédits de notre "poète de servive" qui célèbrent l'amour chacun à sa faç0n, mais avec la même sensibilité éprouvée à la réception d'un bouquet de roses rouges et qui fait battre deux coeurs à l'unisson. Bonne lecture.   LES SIAMOIS DE L'AMOUR Je suis dans ton cœur Je le serai toujours Pour t'aimer plus fort Chaque jour Je coule dan ...

Lire la suite

La Princesse Lalla Salma du Maroc donne le coup d’envoi du Festival de Fès

Fès  – SAR la Princesse Lalla Salma a présidé, vendredi soir à Fès, la cérémonie d’ouverture du 20-ème festival de Fès des musiques sacrées du monde, organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, autour de la thématique “Conférences des oiseaux, lorsque les cultures voyagent”. A son arrivée sur la place historique de Bab Makina, lieu de la cérémonie, SAR la Princesse Lalla Salma a passé en revue ...

Lire la suite

Deuxième journée Gnaoua à Essaouira

Essaouira- La ville côtière marocaine d'Essaouira, Mogador pour les nostalgiques de l'ère portugaise, vit aujourd'hui aux couleurs de la deuxième journée de son festival des Gnaouas. Selon l'agence officielle marocaine d'information MAP, "une parade haute en couleur a ouvert, jeudi à Essaouira, le bal pour quatre jours de fête et d’interaction culturelle, à l’occasion de la 17è édition du Festival Gnaoua et ...

Lire la suite

Le livre rendant hommage à Geneviève Demnati traduit en arabe

Casablanca- La version arabe* du livre "Geneviève Barrier Demnati" , traduit par le critique d’art Farid Zahi, pour le grand plaisir du lectorat arabophone, vient de paraître le 24 mai dernier aux éditions Graphely. Née en 1893 en France, la vie de Geneviève Barrier Demnati est un roman épique en quête d’un réalisateur talentueux pour une adaptation cinématographique. Artiste-peintre, dont les œuvres ont si ...

Lire la suite

Le Saoudien Mohamed Abdou clôture le festival Mawazine

Rabat – "Très attendu en clôture samedi soir de la programmation orientale de la 13-ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Mawazine, le concert de l’”artiste de l’Arabie” Mohamed Abdou a tenu largement ses promesses" , rapporte aujourd'hui l'agence Maghreb arabe press (MAP). L'agence officielle marocaine ajoute que l'artiste a ainsi signé "l’un des moments les plus forts et plus intenses de cette éditi ...

Lire la suite

Nawal Al Koweitia envoûte le public de Mawazine

Par Amal TAZI Rabat- La voix envoûtante de Nawal Al Koweitia, l’une des plus grandes figures de la chanson Khaliji, a résonné pour la première fois jeudi soir à Mawazine, au grand bonheur de ses nombreux fans marocains qui guettaient depuis longtemps sa participation au plus grand festival musical du monde arabe. Arrivée sur la scène Nahda, vêtue d’un caftan élégant, Nawal a été accueillie avec un tonnerre ...

Lire la suite

La communauté à mal à la mémoire, une intervention urgente est indiquée !

Marrakech- Le travail sur notre mémoire, ou disons nos différentes mémoires, révèle qu'elle est faite d'incertitudes, d'imprécisions, de flou, et peut-être de fabulations, de fantasmes et de contre-vérités. Elle tend à appréhender les réalités à travers des prismes puissants qui imposent, limitent et transforment ses perceptions. Sa conscience est soumise à de violentes torsions successives d'un processus d ...

Lire la suite

Tanger, ville internationale: Culture, raffinement, espionnage et contrebande

Montréal- De 1923 à 1956, Tanger était administrée par plusieurs puissances occidentales et était même dotée d’une assemblée législative cosmopolite. Si ce statut a été favorable à un foisonnement culturel sans précédent, il a aussi fait de la capitale du détroit en enjeu de taille entre les différents services d’espionnage internationaux, en plus de stimuler la contrebande. Retour sur l’âge d’or de Tanger. ...

Lire la suite

Je te vois partir…mais ta photo me hantera

Notre  collaborateur et poète attitré Mohamed Chtatou vient de récidiver en commettant deux nouveaux poèmes d'une douceur à même de soulager tous les stress du monde. Dans le premier, "Je te vois partir", il chante l'amour et plaint la séparation. Le second quant à lui  porte un regard pour le moins masochiste sur cette photo envahissante , mais nénmoins ameublissante, de l'être aimé parti pour une raison i ...

Lire la suite

Carole Samaha souffle un air de romantisme à Mawazine

By Amal Tazi Rabat- La chanteuse libanaise Carole Samaha a ramené un air de fraîcheur au festival Mawazine, avec son concert, mercredi soir sur la scène Nahda à Rabat, célébrant l’amour. Elégante dans sa jolie robe bleue azur, la star de la chanson arabe a ouvert le concert avec la chanson titre de son dernier album "Ehsas", avant d’enchaîner avec les grands succès de son riche répertoire constitué principa ...

Lire la suite

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page