L’art initiatique de Chahab

Paris - Le travail artistique de Chahab s'est d'emblée installé dans l'anamnèse organique, la vision syncrétique, l'intuitive connexion avec l'intemporalité chamanique, au-delà des chronologies séparatives, des causalités abrogatives, des théogonies exclusives.  Son œuvre remonte inlassablement aux premières sources de la création, aux écritures sensitives avant les écritures codifiées, aux cultures cumulat ...

Lire la suite

Eve en liberté

Paris - Au-delà des infériorisations exégétiques du phallocratisme triomphant après l'âge de bronze, il faut retenir d'Eve, mère de l'humanité, sa signature ontologique, sa marque étymologique significative de la vie dans ses multiples significations. Depuis plusieurs millions d'années, la conscience humaine se forge dans la contemplation des merveilles de la nature, imagine la volonté secrète qui les façon ...

Lire la suite

Hommage à Leila Alaoui, artiste planétaire et messagère de paix

Leila alaoui, par Mustapha Saha. Acrylique sur toile, dimensions :100 x 81 cm  Paris - Le sociologue, poète et artiste peintre Mustapha Saha rend hommage à Leila Alaoui, artiste planétaire, messagère de paix et d'humanité, fauchée, en pleine éclosion créative, par l'hydre noir du fanatisme. " Dans l'édifice prestigieux de la Maison Européenne de la Photographie à Paris (ancien hôtel particulier Hénault de C ...

Lire la suite

les monstres sacrés des lettres marocaines immortalisés à Paris

Portraits de Driss Chraïbi, Edmond Amran El Maleh, Mohamed Leftah, Mohamed Choukri, Mohammed Khair Eddine, Mohamed Zafzaf, Ahmed Bouanani et Tayeb Saddiki.  Paris - Le Salon du Livre de Paris (du 24 au 27 mars 2017), où le Maroc est invité d'honneur, est une opportunité historique pour actualiser les monstres sacrés des lettres marocaines, qui ont indélébilement inscrit leurs oeuvres dans le patrimoine de l ...

Lire la suite

Dans l’attente d’un printemps marocain libérateur de la femme

Rabat - La femme marocaine, et par extension la femme arabe continuent, au XXI ème siècle, à croupir dans les geôles des traditions obscurantistes et absurdes, pire depuis l’avènement de l’Islam politique, avec l’arrivée des Mollahs au pouvoir en Iran en 1978, il y a eu un retour en arrière sur les acquis de l’indépendance et de la modernité. Donc, la femme après s’être libéré de son voile litham, elle se r ...

Lire la suite

Hommage au poète égyptien Ahmad Fouad Negm

Portrait d'Ahmad Fouad Negm. Acrylique sur toile, dimension : 100 x 81cm. Par Mustapha Saha    Paris - En hommage au poète égyptien Ahmad Fouad Negm, voici quelques vers pour essayer d'appréhender l'homme et exprimer la tristesse de sont départ. Bonne lecture à  tous... LES MOTS NUS Par Mustapha Saha Que peuvent les mots nus quand sonnent les clairons Quand s’éclipse la lune au rythme des alarmes Quand s’en ...

Lire la suite

Le monde amazigh selon l’artiste-peintre Ibnou Cheikh

                                                  Rabat - Traditionnellement l'art pictural Amazigh s'exprime surtout chez la gente féminine par le biais des tapis, des Hanbels, des tatous et de la poterie, surtout depuis l'avènement de l'islam en Afrique du Nord en 656 et la prohibition de toute forme d'art figuratif. Mais après l'indépendance en 1956, l'art plastique est revenu au devant de la scène, expr ...

Lire la suite

Pour une nouvelle Andalousie culturelle au Maroc

Paris - La campagne nationale pour la culture au Maroc, initiée par le cinéaste Kamal Benabid, a débuté, le 11 Novembre 2016, par un concert  dans la salle parisienne Le Zénith. Que rêver de mieux que la Ville Lumière, et cette enseigne portant une sémantique scintillante d’origine arabe comme une lanterne andalouse, pour lancer une sensibilisation culturelle à l’échelle d’un peuple, dans toutes ses composa ...

Lire la suite

Albert Camus et la tourmente médiatique

Paris - Les journalistes libres de la Résistance, souvent des écrivains engagés, détachés des pressions économiques, détrompés des illusions idéologiques, préservés des machinations politiques, s’inscrivent pleinement dans la pensée critique, l’intellection synoptique, l’impertinence analytique. La figure emblématique de cette expérience historique est, sans conteste, Albert Camus, conscience malheureuse de ...

Lire la suite

Pouvons-nous faire confiance aux mots ?

Rabat - Nous baignons dans les mots, des mots de tous genres, des mots que nous entendons tellement souvent que nous finissons par les prendre pour de l'argent cash, d'autres que nous entendons pour la première fois et pour lesquels nous construisons des sens et nous nous y attachons avec passion et que nous utiliserons et supposerons que le reste du monde devrait accepter comme nous les voulons. Il y en a ...

Lire la suite

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page