Abdellatif Zaki
Abdellatif Zaki

Abdellatif Zaki est enseignant chercheur à l'IAV - Hassan II. Ses domaines d'intérêt sont les sciences du langage et la communication, la terminologie, la traduction et l'interprétation, l'évaluation des programmes et les sciences sociales et de l'éducation en général. Il a des publications dans les domaines de la communication politique au Maroc, la communication socioprofessionnelle, et la communication interculturelle.

Nombre d'entrées : 85

L’émotion – ravageuse de l’intellect …

Rabat - Interroger l'émotion que l'on a et s'étonner de celle que l'on n'a pas, que l'on s'efforce d'avoir et que l'on ne peut avoir est une pratique que les écoles devraient initier leurs disciples à faire d'une manière régulière et systématique. Si nous n'aimons pas qui on veut ni haïssons qui l'on veut c'est très probablement parce que la capacité de s'émouvoir se transmet et que, tels le langage et le p ...

Lire la suite

La Syrie écran!

Rabat - En Birmanie, l'État reconnait un peu plus de 130 groupes ethniques. Il y en a un, toutefois, qui a été exclu des "races ethniques" reconnues et auquel la nationalité birmane a été niée depuis le recensement de 1982. C'est le groupe dit des Rohingyas, de confession musulmane et historiquement d'origine Bengali. Minoritaires dans le seul pays qu'ils connaissent, dans lequel leurs parents et arr ...

Lire la suite

Qui braque nos droits constitutionnels?

Rabat  - Porter des revendications politiques, économiques, sociales, et culturelles et s'organiser pour les exprimer est un droit légitime des individus et des groupes, dixit la constitution du pays. Oui, mais en jouir a des préalables eux aussi explicités dans le préambule de cette même constitution et dans ses dispositions générales. Nul ne saurait les ignorer, s'en libérer, les transcender ou en faire l ...

Lire la suite

Au chevet de la politique

  Rabat - Confusion totale, on ne sait plus qui est qui? À mesure que le champs politique cède aux pressions de la passion et de l'irrationnel, plus il devient rare de se réclamer de droite ou de gauche sans se sentir obligé de s'en excuser. Par ailleurs, rattrapées par leurs diables, les deux pôles, suffoqués et à court d'air, peinent à résister et donnent l'impression d'être au bout du rouleau, prêts ...

Lire la suite

Le monde des autres est aussi le mien, je m’y intéresse car il s’occupe de moi …

Rabat - Ils se lamentent que les marocains suivent de trop près l'évolution politique en France. Ils préféreraient que nous nous enfermions sur nous-mêmes et que nous broyons à longueur de journée le malaxe injurieux de régression, de débilité, de mensonge et d'humiliation que nous servent nos propres politiciens, tous et sans exception au pas des dictats des grandes puissances, dont la France - ce qu'ils t ...

Lire la suite

Il n’est plus aussi amusant de faire de la politique

Rabat - La politique et ses différentes manifestations, les élections y compris, n'est plus qu'une série d'épisodes de téléréalités, des feuilletons fleuves pour lesquels aucun épilogue n'est prévu tant qu'ils font de l'audimat - entendre font vendre et perpétuer le système. Ils traversent les deux tours des présidentielles qui ne sont que des étapes où le suspens est poussé à l'extrême pour booster la mobi ...

Lire la suite

Chez mon ami le véto

Rabat - Chacune des deux dames serrait un chien amoureusement contre sa poitrine et le comblait de tendresse. Il s'avéra que c'étaient une femelle et un mâle qu'on ramenaient revoir le vétérinaire suite à des opérations de stérilisation. On ne parlait que d'amour et de respect des animaux. "L'ablation des ovaires et de l'utérus avant les premières chaleurs est la meilleure option pour la chienne". "Non, non ...

Lire la suite

En finir avec le terrorisme ….

Rabat - Il y a un an jour pour jour, une explosion fit trente deux morts, des hommes et des femmes, à Bruxelles, ce fut un acte terroriste. Triste anniversaire rappelé au monde par un acte aussi haïssable, dramatique et violent dans une autre grande capitale du monde réputée démocratique. Aucune apologie, aucune tentative de justification, voire d'explication, de l'acte de Londres n'est permise. Le terroris ...

Lire la suite

L’anachronisme conceptuel: un cas de l’éducation de chez nous

  Rabat - J'ai assisté il y a quelques jours à un débat que je pensais faire partie d'un passé plié. Le souci des discutants était de savoir comment, d'une part, réintégrer le par-cœur dans les différents niveaux de l'éducation depuis le primaire, voire le préscolaire, et d'autre part, comment neutraliser l'effet des supports électroniques, des médias sociaux et de l'Internet en général et endiguer leur inv ...

Lire la suite

Résolutions non négociables d’un homme en colère en plein rêve …

  Rabat - Pourquoi est-ce que je devrais continuer d'accepter leurs caprices ? Je ne le mérite pas. Je n'en ai pas besoin, ni en ai-je encore l'âge, ne savent-ils pas d'où je reviens ! Pourquoi devrais-je tolérer l'intolérable, m'effacer, m'incliner, me retenir ou laisser d'autres parler et décider pour moi ? Je me promets de ne plus le faire, je ne me laisserais plus abuser, je ne serais plus gentil, ...

Lire la suite

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page