Samir Bennis
Samir Bennis

Docteur en relations internationales et diplômé d’études supérieures en sciences politiques, études ibériques, études diplomatiques, Samir Bennis avait entrepris des recherches postdoctorales diplomatiques à Madrid, avant de s’envoler à New York pour y conseiller la mission diplomatique d’un Etat-membre des Nations Unies. Ses centres d’intérêt académique englobent les relations Maroc-espagnoles et occidental-musulmanes, ainsi que les politiques énergétiques, notamment pétrolières. Il a à son actif plus de 150 articles scientifiques et des ouvrages qui font autorité dans ces domaines de spécialité.

Nombre d'entrées : 12

Pour une terminologie décomplexée

New York - J'ai suivi avec intérêt le buzz créé par l'erreur de la journaliste Soumia Dghoughi et voici ce que je pense: Quand il s'agit de défendre la cause nationale du Sahara, le critère qui devrait prévaloir avant tout n'est pas l'utilisation de tel ou tel terme. Bien sûr tout journaliste travaillant pour une chaîne marocaine est tenu de respecter la ligne éditoriale de sa chaîne, mais l'erreur est huma ...

Lire la suite

Il est urgent de combattre la ‘Daechisation’ de la société marocaine

Yagiz Karahan / Reuters New York - Quelques heures après l'attaque terroriste d'Istanbul qui a fait 39 morts et plus de 65 blessés, des millions de Marocains ont commencé à partager leurs opinions sur l'incident. Le niveau de réaction du Maroc est monté d'un cran quand les médias ont rapporté que deux Marocaines ont perdu la vie dans l'attaque et quatre ont été blessées. Ce qui est affligeant, c'est que, pl ...

Lire la suite

Election de Trump: Pourquoi le Maroc devrait être optimiste mais prudent

 New York - L'élection du milliardaire américain Donald Trump a été une surprise pour les observateurs américains et étrangers. Comme dans d'autres pays, les Marocains ont suivi les élections avec beaucoup d'intérêt parce que tout changement de direction de la Maison Blanche pourrait avoir un impact sur la politique étrangère des Etats-Unis envers le Maroc. Après l'élection de Trump, les Marocains se demand ...

Lire la suite

Islam, terrorisme et jihad: le message du roi Mohammed VI à l’Occident

New York - Le roi Mohammed VI a prononcé, samedi 20 août 2016, un discours fort qui réitère et souligne les grandes lignes de la politique étrangère du Maroc, mais met aussi en perspective sa vision pour contrer le fléau du terrorisme qui menace tous les pays du monde. Le roi a profité de l’occasion pour insister sur la priorité que le Maroc donne à sa politique africaine et sa détermination à jouer un rôle ...

Lire la suite

Les dernières nominations d’ambassadeurs: Quel impact sur la politique étrangère?

New York- Pendant plusieurs semaines, les Marocains ont attendu le mouvement d'ambassadeurs annoncés par le ministère des Affaires étrangères il y a quelques mois. Pourtant, peu d'entre eux auraient pu prévoir la portée des nouvelles nominations. Pour la première fois dans l'histoire diplomatique du Maroc, le roi Mohammed VI a nommé 78 ambassadeurs. Alors que certains ont été nommés pour la première fois, d ...

Lire la suite

Pourquoi la présence du Maroc dans la coalition Arabe au Yémen est justifiée

New York- En Mars dernier, les Marocains ont appris que leur gouvernement marocain avait décidé de participer à la coalition militaire dirigée par l'Arabie Saudite, dont la mission est de lutter contre les rebelles Houthis et restaurer la légitimité au Yémen. Ainsi, le Maroc a envoyé un certain nombre d'avions de guerre pour prendre part à la campagne militaire. Depuis, en l'absence d'un débat serein sur la ...

Lire la suite

Pourquoi la présence de Zapatero à Dakhla est une victoire politique pour Maroc

New York - La visite de l'ancien Premier ministre espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, au Maroc et sa participation au Forum de Crans Montana à Dakhla, peuvent être considérées comme une victoire politique pour la diplomatie marocaine, car elles portent en elles-mêmes la reconnaissance par l'ancienne plus haute autorité exécutive de l'Espagne de la souveraineté du Maroc sur le Sahara et ses droits histor ...

Lire la suite

L’ONU se dirige-t-elle vers un changement de son approche du Sahara ?

New York - Après une absence qui a duré près d'un an, Christopher Ross, Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies au Sahara dit occidental, a finalement fait un voyage dans la région afin de tenter de sortir les négociations entre le Maroc et le Polisario de l'impasse. Depuis la publication du rapport annuel du Secrétaire général sur la situation dans le territoire en avril dernier, le Maroc ...

Lire la suite

Voici pourquoi le Maroc fut parmi les premières destinations étrangères du Roi Felipe d’Espagne

New York - Après l'abdication de l'ancien roi d'Espagne, Juan Carlos I, et le couronnement du roi Felipe VI, les observateurs Marocains étrangers se demandaient si le nouveau monarque espagnol allait manifester le même intérêt pour le Maroc et le même empressement à cultiver une relation privilégiée avec le Roi Mohammed VI. D'autres se demandaient si ce changement au sommet de l’Etat espagnol ​​pouvait nuir ...

Lire la suite

Prudence et clairvoyance doivent guider nos relations futures avec l’Espagne

New York- Depuis l'annonce de la décision du roi Juan Carlos d'abdiquer en faveur de son héritier, le prince Felipe, la question que les observateurs et analystes se posent est de savoir si ce changement de pouvoir en Espagne aura un impact sur les relations entre Maroc et l'Espagne. La réponse réside dans l'importance stratégique de la relation forte entre les familles royales des deux pays, une relation q ...

Lire la suite

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page