Mohamed Chtatou
Mohamed Chtatou

Dr Mohamed Chtatou est professeur universitaire à Rabat en sciences de l’éducation. Il enseigne aussi l’anthropologie culturelle (culture et histoire amazighes) à AMIDEAST et la communication et l’interprétariat à l’Institute for Leadership and Communication Studies –ILCS- à Rabat. Il est aussi journaliste freelance et commentateur politique avec les medias anglais, américains et arabes. Il est né en 1952 dans une prison de Boured, alors que tous les membres de sa famille, des résistants amazighs, étaient emprisonnés dans une base de la France coloniale. En 1976 il reçoit une licence en langue et littérature anglaises à l’Université Mohammed V avec mention Bien, par la suite il part en Angleterre ou il fait un diplôme général en linguistique à la prestigieuse University College London en 1978, puis un doctorat de troisième cycle en 1980 et un doctorat d’état en anthropologie et linguistique amazighes à l’Université de Londres. De 1980 à 1983 il a travaillé en tant que journaliste reporter avec la BBC World Service, la chaine de télévision Channel Four et le journal arabe as-Sharq al-Awsat Entre 1983 et 1987 il a travaillé avec le Corps de la Paix américain en tant coordinateur linguistique et culturel et aussi comme directeur de projet. Il a aussi enseigné le sujet de la politique dans le Monde Arabe à l’université de Pittsburgh dans son programme Semester at Sea, une sorte d’université flottante qui fait le tour du monde. En 1987 il rejoint l’Organisation islamique pour l’Eduction, les Sciences et la Culture –ISESCO- et a travaillé dans la Direction de l’Education puis la Direction de La Culture et en fin de compte à la Direction de la Coopération et des Relations Internationales dans laquelle il a collaboré avec l’ONU, l’UNESCO, La WHO, la FAO, l’UNFPA, L’UNEP, l’Alliance des Civilisations, Le Conseil de l’Europe, le British Council, etc. Il a aussi dirigé l’équivalent de 200 formations en éducation, alphabétisation, formation des formateurs en enseignements primaire et secondaire, cursus scolaire, éducation des adultes et culture et développement en Afrique, Asie, Europe et Amérique. Il a publié de nombreux ouvrages en Arabe, Français et Anglais et 60 articles académiques dans les domaines de sa spécialisation

Nombre d'entrées : 20

Le Maghreb et ses multiples migraines

Rabat - Le Maghreb est assis sur un volcan qui pourrait exploser à tout moment et faire des ravages considérables tout autour. Cette région, comme le reste des terres arabes fracturées par le manque de démocratie est en grande agitation, pour le moins. Toutes les grandes questions du passé et du présent n’ont pas encore été réglées et élucidées et ainsi tout restent en suspens, pour le moment. Il est vrai q ...

Lire la suite

Sieur Macron vainqueur de Dame Le Pen par KO

Rabat - L’élection du jeune centriste Emmanuel Macron au prestigieux poste de président de la République française est, indéniablement, une victoire planétaire et un succès pour toute l’humanité éprise de  démocratie, justice, droits de l’homme, fraternité et dialogue. La France, ce grand pays du droit et  du respect de l’autre a envoyé un message très claie et très fort à Trump : « non, notre pays ne sera ...

Lire la suite

Et si le soufisme était l’antidote magique à l’Islamisme au Maroc ?

Rabat - Au Maroc comme dans d’autres pays arabes, l’Islamisme a pris racine dans les zones touchées par la pauvreté, surtout dans les périphéries des grandes villes industrielles connues communément sous le nom de « ceintures de pauvretés » (poverty belts). En 2003, la métropole de Casablanca a subi,  de plein fouet, des attaques terroristes dans des lieux touristiques et un cybercafé. Des kamikazes venant ...

Lire la suite

Dans l’attente d’un printemps marocain libérateur de la femme

Rabat - La femme marocaine, et par extension la femme arabe continuent, au XXI ème siècle, à croupir dans les geôles des traditions obscurantistes et absurdes, pire depuis l’avènement de l’Islam politique, avec l’arrivée des Mollahs au pouvoir en Iran en 1978, il y a eu un retour en arrière sur les acquis de l’indépendance et de la modernité. Donc, la femme après s’être libéré de son voile litham, elle se r ...

Lire la suite

Le monde amazigh selon l’artiste-peintre Ibnou Cheikh

                                                  Rabat - Traditionnellement l'art pictural Amazigh s'exprime surtout chez la gente féminine par le biais des tapis, des Hanbels, des tatous et de la poterie, surtout depuis l'avènement de l'islam en Afrique du Nord en 656 et la prohibition de toute forme d'art figuratif. Mais après l'indépendance en 1956, l'art plastique est revenu au devant de la scène, expr ...

Lire la suite

Vers l’éclatement et le chaos

Rabat - L'Algérie passe par des moments difficiles, très difficiles. Le président est toujours dans une chaise roulante et incapable de parler et aussi d’agir normalement, mais, paradoxalement, l'armée veut lui faire briguer un cinquième mandat pour préserver ses acquis surtout dans une période de vaches maigres. En effet, le prix du baril du pétrole ne fait que dégringoler et avec lui les rentrés de devise ...

Lire la suite

Le glas sonne pour la classe politique marocaine

Rixe au Parlement... Crédit Photo: WLB Rabat - Le tremblement de terre émotionnel qu’a connu le Maroc le 30 octobre 2016 à la suite du décès de Mohcine Fikri est, sans aucun doute, très dangereux pour les jours à venir. La classe politique et l’establishment doivent en tirer immédiatement les leçons qui s’imposent pour l’avenir, et il faut le dire l’avenir est très sombre et l’ « exception marocaine » est e ...

Lire la suite

L’Europe a mal, très mal

Crédit Photo: Polemia  Rabat - Depuis l’avènement du Brexit qui a précipité le départ du Royaume Uni de l’Union Européenne, l’Europe a très mal. Elle ne se sent pas bien dans sa peau et a beaucoup de doutes sur son identité communautaire et son existence en tant qu’entité politique fédérale. Il va sans le dire qu’elle se pose beaucoup de questions existentielles aujourd’hui. Le couple France-Allemagne ont e ...

Lire la suite

La diversité culturelle, une chance pour le Maroc *

Rabat - La tradition ganoua, venu à travers les âges de l’Afrique sub-saharienne s’installer et prospérer au Maroc montre à quel point ce pays carrefour est un vrai melting pot  capable de s’adapter et surtout d’assimiler des pratiques et des influences venues d’ailleurs soit du nord, riche et Chrétien ou du sud, pauvre et Musulman et même des fois animiste. Les gnaouas ou gnawas, selon les translittération ...

Lire la suite

Cette mosaïque culturelle qu’est le Maroc

Rabat - Il est vrai que le Maroc est un pays très riche, riche de sa diversité culturelle et linguistique. Mais est-il pour autant un pays multiculturel, et peut-on dire que le marocain moyen a le réflexe du multiculturalisme ? Ce qui est sûr c’est que le Maroc est un havre de tolérance et un haut lieu de l’acceptation de l’autre dans sa différence. Ces deux concepts de grande importance de nos jours font p ...

Lire la suite

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page