Entreprises : Il est temps d’adopter le Management environnemental

Entreprises : Il est temps d’adopter le Management environnemental

Par Sofia Alami

Rabat – Le Maroc, et depuis sa participation au sommet de Stockholm en 1972, a créé un conseil de l’environnement, puis a crée un département de l’environnement et a adopté une série de textes pour la protection des principaux domaines environnementaux : l’eau, l’air, le littoral, les déchets, et  dernièrement la loi 99-12 portant charte nationale de l’environnement et du développement durable en 2014 par le gouvernement.

Ces réglementations intéressent tous les acteurs et particulièrement l’entreprise marocaine, principal acteur du développement économique et social du pays. Cette dernière ne peut plus ignorer cette autre dimension de développement.

Les entreprises  sont de ce fait,  en face d’une grande opportunité mais également d’une contrainte de taille.

Les avantages du Management environnemental :

 Aujourd’hui, plus d’une soixantaine d’entreprises au Maroc sont certifiées ISO 14001, l’intérêt grandissant envers cette norme ; spécifiquement liée au système de management environnemental (SME) ; est dû principalement à la politique nationale en matière d’environnement, et à la tendance mondiale  aux systèmes de management intégré qualité, sécurité et environnement.

Les entreprises certifiés sont donc « climatiquement responsables », réduisent leurs impacts sur l’environnement, intègrent la performance environnementale dans leur gestion, et bénéficient de divers avantages.

Adopter une démarche stratégique à travers le  système de management environnemental procure à l’entreprise plusieurs autres avantages. En premier lieu, un avantage économique, par une rationalisation des dépenses à travers  l’amélioration de la gestion et par l’achat de nouveaux investissements propres et durables. En second lieu, un avantage concurrentiel lié à l’image positive que ce certificat procure et à l’amélioration de la réputation de l’entreprise qui engendre la confiance des parties prenantes. En troisième lieu, un avantage juridique qui se caractérise par une parfaite conformité aux exigences légales et réglementaires nationales et internationales, présentes ou futures. Cette conformité institutionnelle fortifie les relations de l’entreprise avec les administrations et lui permet de bénéficier de nombreux avantages notamment la réduction des délais d’obtention des permis d’exploitation, ainsi que différentes exonérations et encouragements. En dernier lieu, et non des moindres, l’adoption d’un système de management environnementale procure un avantage social, avec l’engagement du chef d’entreprise et le personnel autour des enjeux environnementaux, un tel système peut faire évoluer l’entreprise vers plus de compétitivité et de performance et faire ainsi de l’environnement un moteur de progrès.

Le Management environnemental, comporte quelques inconvénients :

Les principaux inconvénients liés à la mise en place d’un SME sont le coût et le temps à consacrer à la mise en place et à la gestion d’un tel système.

Sachant que le tissu économique national est essentiellement constitué de PME, soit 95%, le coût financier qui représente un principal frein. ll faut compter entre 200 000 et 400 000 DH pour une certification. Réellement les entreprises certifiées ou qui ont entrepris ce processus, sont soit des multinationales, soit des fournisseurs d’entreprises qui exigent cette certification ou encore des entreprises exportatrices.

Ensuite, l’entreprise doit consacrer du temps pour la certification, à travers l’engagement de sa direction, la formation de son personnel, l’intégration  du composant environnement dans sa culture, et à travers la disponibilité des ressources et des compétences.

En effet, si l’intégration de l’environnement représente une évidence pour les entreprises des pays développés, cette dernière constitue une nouvelle donnée pour celles des pays en voie de développement, tel que le Maroc. C’est pour cette raison que le gouvernement doit  mettre en place des mécanismes de financement, des plans de formation, ainsi que multiplier des incitations fiscales  pour accompagner les entreprises souhaitant se mettre à niveau sur le plan environnemental.

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page