Le monde des autres est aussi le mien, je m’y intéresse car il s’occupe de moi …

Abdellatif Zaki
Abdellatif Zaki est enseignant chercheur à l'IAV - Hassan II. Ses domaines d'intérêt sont les sciences du langage et la communication, la terminologie, la traduction et l'interprétation, l'évaluation des programmes et les sciences sociales et de ...
Le monde des autres est aussi le mien, je m’y intéresse car il s’occupe de moi …

Rabat – Ils se lamentent que les marocains suivent de trop près l’évolution politique en France. Ils préféreraient que nous nous enfermions sur nous-mêmes et que nous broyons à longueur de journée le malaxe injurieux de régression, de débilité, de mensonge et d’humiliation que nous servent nos propres politiciens, tous et sans exception au pas des dictats des grandes puissances, dont la France – ce qu’ils tendent à oublier, et des opérateurs de leurs boîtes à outils financières.

La France, qu’ils le veuillent ou non, est une puissance mondiale, membre du conseil de sécurité de l’ONU, fondatrice de l’Union Européenne, aux commandes de plusieurs économies régionales, premier fournisseur et client du Maroc, premier hôte de nos immigrés et de nos étudiants, etc. Certes, la France a perdu beaucoup de sa puissance et de son influence mais elle n’en demeure pas moins parmi les cinq plus grandes puissances mondiales et n’a pas toujours manqué à nous soutenir dans nos moments les plus difficiles.

Alors si avec tout cela ils n’ont pas compris et continuent d’insister qu’il nous faut être aliéné pour nous intéresser à ce qui s’y passe surtout quand tous les indicateurs augurent de changements qui ne manqueraient pas d’influencer, disons le nettement, perturber et menacer les intérêts directs de leurs pays et de leurs concitoyens, disons leur franchement et sans détour, allez voir et vous ma….. ailleurs.

Il est intéressant de noter qu’aucune de ces voix ne s’était élevée contre l’intérêt que portent les marocains aux affaires internes d’Egypte, de Syrie, d’Iraq, de Turquie, des États Unis, du Royaume Uni, etc. Oui, bien sûr, ce sont nos semblables, nos frères, on a en partage avec eux tant de choses et les autres, c’est différent, ils ne nous ont jamais colonisé ? Ah, oui, voyons donc? Que ne donnerait pas l’Égypte pour qu’on lui reconnaisse la maternité du monde et la tutelle sur nous, et les partis qui ont gouverné les autres, n’ont-ils pas tout fais pour nous mettre la chaîne au cou. Nos soldats n’ont-ils pas versé leur sang sur leurs sols, et comment nous ont-ils récompensés ? Les USA et le Royaume Uni, ce sont les autres plus grandes puissances et, de fait, nous sommes toujours leurs obligés. Un schéma ne suffirait pas. Il faudrait tout un cours, et encore, sans l’intelligence qu’il faut, il ne servirait à rien … .

Le populisme, battu pour le moment en France, serait-il de même nature que celui qui motive nos concitoyens critiques de l’intérêt que portent les marocains à la politique et aux présidentielles françaises ? on aurait tendance à le croire, on a peur qu’il n’en soit pas trop différent. Nous renfermer sur nous mêmes, condamner la différence, ne pas hésiter à injurier, diaboliser l’autre, s’adjuger toute la vérité, ne pas avoir d’alternatives autre que la destruction, c’est de ça ce dont ils nous veulent nous nourrir …

Dans les discours des candidats à la présidence française, et là encore sans aucune exception, il y eut des moments où je fu au centre de débats et de la polémique. Je le fu en tant que citoyen du monde, que africain, que maghrébin, que marocain, que arabe et musulman par assimilation, que parent et ami de plusieurs immigrés, artistes, ingénieurs, grands chercheurs, travailleurs, sportifs de haut niveau, étudiants, investisseurs, commerçants et recours potentiels des différents secteurs des sphères économiques et scientifiques de la France.

Par ailleurs, ces discours ont tous parlé de moi alors que j’étais chez moi, et c’est une raison de plus pour m’intéresser à eux … Ne s’y est pas agit d’interventions militaires dans mes régions d’appartenance, de jugements de mes cultures héritées et de prédilection, de coopération, de fermeture des frontières pour m’empêcher d’exercer mon droit de circuler librement dans le monde, de taxation des exports de mon pays, d’interdiction des investissements dans mon pays, et avec tout ça, on ose me dire pourquoi je m’intéresse aux présidentielles françaises ….

Pour conclure, ces mêmes voix remplissent le monde de leurs gémissements que les autres s’immiscent de nos affaires, nous font espionner, font collecter des renseignements sur nous par leurs citoyens disséminés dans monde, étudiants, chercheurs, hommes et femmes d’affaires, artistes, voyageurs, etc. et que tous nous suivent de prés, font des rapports sur nous, les analysent et avec tout ça finissent par nous connaître mieux que nous mêmes et par nous contrôler à distance. Il est amusant de voir la fierté, la joie, voire, l’excitation de ces voies à raconter et à vous faire voir de jeunes et de moins jeunes étrangers et étrangères pratiquant  nos langues nationales à la perfection et qui peuvent parler de notre histoire tant ancienne que contemporaine mieux que plusieurs d’entre nous.  Pourquoi donc ne comprennent-ils pas que nos motivations devraient être les mêmes, ils ne l’imaginent pas, grave déficit intellectuel ….

Allez voir ailleurs, peut-être que j’y serais ….

*  Les opinions exprimées sur les colonnes de Morocco World News Français sont strictement celles de leurs auteurs. Elles ne reflètent pas nécessairement celles de ce site ou de ses responsables. 

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page