Vive le Maroc, uni mais divers !

Mohamed Benfadil
Après des études supérieures juridiques et littéraires, au Maroc et en France, Mohamed Benfadil a succombé à l’appel du pays pour servir sa patrie par la plume. Ayant aiguisé ses armes journalistiques au quotidien Al Bayane puis à l’hebdomadaire ...
Vive le Maroc, uni mais divers !

Washington – Faut-il brûler les francophones du Maroc ?! Un défenseur marocain farouche de la langue arabe vient de commetre une petite mais significative maladresse. Imposer à une direction des l’Impôts d’arabiser ses documents officiels, invoquant les dispositions constitutionnelles sur les langues officiellles du pays, je veux bien. Mais pourquoi la défense de notre cher Maître se limite-t-elle à l’arabe. L’amazighe serait-il une langue officielle de second plan ?! Question à un million de dollars, et sans vouloir noyer le poisson: et l’hebreux alors, dirait-on sans tabou ?! Nos juifs ne seraient-ils pas des marocains à part entière ?! Et puis, que fait-on de l’ouverture de notre pays, également éxigée par la même loi fondamentale, sur nos langues du monde, le français et l’anglais en tête ?! L’anglais pour son leadership universel et le français pour les raisons historiques, culturelles, sociétales, économiques et stratégiques que l’on sait. De larges pans de la société marocaine, en effet, qu’on le veuille ou non, parlent et écrivent, quotidiennement, au travail et à la maison, la langue de Molière. C’est une réalité qu’on ne peut ignorer. L’initiative de l’avocat de la langue d’Ajahed, si elle est exclusive, ne peut que dramatiquement diviser à un moment où toutes les composantes socio-politico-culturo-ethniques de notre cher pays doivent, plus que jamais, rester unies. Vive le Maroc, uni mais divers ! A bas l’appel à la pensée unique !

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page