Driss Guerraoui reçoit la médaille du Mérite culturel à Lisbonne

Driss Guerraoui reçoit la médaille du Mérite culturel à Lisbonne

Rabat- Le secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Driss Guerraoui, a reçu, mardi à Lisbonne, la médaille du mérite culturel de l’Institut luso-arabe pour la coopération.

Lors d’une cérémonie organisée dans l’enceinte de l’Académie des Sciences, à laquelle a pris part notamment l’ambassadeur du Maroc à Lisbonne, Karima Benyaich, M. Gerraoui, également professeur chercheur à l’université Mohammed V, a reçu la distinction de la part du président de l’Institut luso-arabe pour la coopération (ILAC), Manuel Pechirra, en reconnaissance de son parcours et ses actions en faveur des relations luso-arabes.

S’exprimant à cette occasion, en sa qualité de doyenne du corps diplomatique arabe à Lisbonne, Mme Benyaich qui s’est félicitée de cette distinction, a souligné le rôle important que joue l’ILAC dans la promotion de la coopération et du dialogue entre le monde arabe et le Portugal.

Elle a, de même, mis l’accent sur les relations excellentes liant l’ILAC au monde arabe qui se sont traduites par l’ouverture d’un grand nombre de délégations de l’Institut dans plusieurs pays arabes.

Mme Benyaich s’est également réjouie des relations distinguées existantes entre le Maroc et l’ILAC qui reflètent la qualité des liens unissant le Maroc et le Portugal, soulignant que « la décoration de M. Guerraoui traduit ainsi toute l’amitié que porte l’Institut au Royaume ».

De son côté, M. Pechirra a affirmé que M. Guerraoui est « un ami du Portugal et de l’ILAC », ajoutant que la médaille du mérite qui lui a été attribuée se veut un geste symbolique de reconnaissance pour tout ce qu’il a fait et tout ce qu’il fera certainement pour renforcer davantage les relations entre le Portugal et le Maroc mais aussi entre le monde lusophone et arabe.

Pour M. Guerraoui, « cette distinction est un hommage pour un Maroc qui se développe et qui renforce sa position à l’échelle internationale. C’est également une reconnaissance du rôle du Royaume en tant que pays qui contribue activement à la production scientifique, culturelle et intellectuelle universelle ».

« Elle met en avant également les valeurs que le Maroc tend à promouvoir à l’échelle internationale, à savoir la tolérance et l’ouverture sur les cultures, les civilisations et les religions du monde, la solidarité et le partage, ainsi que les valeurs de paix, de sécurité et de stabilité qui caractérisent notre pays », a-t-il affirmé dans une déclaration relayée par l’agence MAP.

Cette distinction reflète de même la ferme volonté du Portugal d’établir avec le Maroc un nouveau partenariat tourné vers l’avenir et qui prend en ligne de compte un potentiel important encore à développer entre les deux pays au service des ambitions communes en Afrique et dans le monde arabe, a-t-il souligné. M. Guerraoui a, par ailleurs, donné un aperçu sur les chantiers de réformes entreprises au Maroc, dans leurs dimensions économiques, sociales et environnementales, où il a mis l’accent sur le choix stratégique qu’a fait le Maroc en optant depuis son indépendance pour le multipartisme, l’économie de marché et l’action sociale solidaire.

« C’est ce choix stratégique précoce qui a permis au Maroc de s’engager sur la voie des réformes, de la démocratie et de la modernisation de son économie et de sa société », a-t-il tenu à faire remarquer.

Et de souligner que depuis l’intronisation du Roi Mohammed VI, « on assiste à une gestion intelligente et clairvoyante du Souverain des événements qu’a connus notre région, et ce grâce à une démarche fondée sur l’écoute du peuple et de ses attentes en matière de liberté, de justice et de dignité, ainsi qu’à l’implication effective de toutes les forces vives de la nation ». Dans le cadre de la célébration de son 30ème anniversaire, l’Institut Luso-Arabe pour la Coopération a procédé à la décoration de plusieurs personnalités du monde politique, de la culture et des sciences du Portugal et du monde arabe.

L’ILAC a été créé en 1985, à l’initiative d’un groupe de personnalités académiques, politiques et économiques portugaises, dans l’objectif d’engager de nouvelles voies pour le dialogue, la coopération et l’amitié entre les peuples portugais et arabe.

MAP

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page