Les Femelles françaises aux seins nus de Rabat hors d’état de nuire

Washington - Deux « militantes » féministes françaises de Femen, qui se photographiaients les seins nus en s’embrassant ce matin sur l’esplanade de la Tour Hassan de Rabat au Maroc, ont été arrêtées,  ce mardi à l’aéroport international de la capitale marocaine. Elles venaient de « protester contre les lois marocaines pénalisant l’homosexualité », selon l’expression utilisée par le site de la chaîne française à vocation internationale et friande d’informations sensationnelles, en s’embrassant seins nus devant ce lieu de culte chargé de symboles politico-religieux.
Voici ce qui été posté sur le site de France24 à ce sujet:

 << Deux Femen françaises arrêtées à Rabat après une action LGBT

 Les deux membres des Femen devant la tour Hassan, à Rabat, au Maroc.

Texte par FRANCE 24 

Deux militantes françaises des Femen ont été arrêtées, mardi à l’aéroport de Rabat, au Maroc. Elles venaient de protester contre les lois marocaines pénalisant l’homosexualité en s’embrassant seins nus devant un lieu de culte.

Elles avaient pris la pose seins nus en arborant le slogan « In gay we trust » (Nous croyons aux homosexuels) peint sur le corps et s’étaient embrassées devant la célèbre tour Hassan de Rabat, la capitale du Maroc. Mardi 2 juin, deux militantes des Femen ont été arrêtées par la police marocaine, quelques heures après leur action pro-LGBT.

Les deux jeunes femmes, âgées de 25 et 30 ans, ont été interpellées alors qu’elles s’apprêtaient à quitter le Maroc à destination de la France, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Elles avaient auparavant « tourné une séquence obscène » sur un lieu de culte, « torse nu, en arborant un slogan portant atteinte à la moralité publique », est-il précisé. Les deux Françaises, identifiées par leurs initiales (« O.F.L. » et « D.E.M. ») « seront présentées devant la justice dès clôture de l’enquête », poursuit le communiqué.

Comme le rapporte le site marocain Telquel, cette manifestation des Femen visait à « célébrer les droits LGBT et dénoncer l’injustice faite à la communauté homosexuelle au Maroc ». Dans ce pays, l’homosexualité est passible d’une peine de trois ans de prison. >> ( Fin de l’article de France 24)

Mise à jour (MAP):

 << Le ministère de l’Intérieur a indiqué mardi avoir décidé, en application des dispositions de la loi N 02-03 relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc, l’expulsion immédiate de deux ressortissantes françaises (O.F.D et D.E.M), accompagnée d’une interdiction d’accéder au territoire national.

Les intéressées ont été arrêtées par les services de police de l’aéroport international de Rabat-Salé suite au tournage de séquences obscènes sur l’esplanade de la Tour Hassan, précise le ministère dans un communiqué.

Cet acte de provocation constitue une offense inacceptable pour l’ensemble de la société marocaine, dans toutes ses composantes, souligne le ministère. >> (MAP)

 

 

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page