Ayouch voulait donner la parole aux prostituées

 

Washington – Nabil Ayouch,  le réalisateur controversé du film Much Loved, interdit de projection au Maroc par le Ministre de la Communication et Porte-parole du gouvernement marocain, vient de réagir à ladite interdiction en se confiant au micro de notre confrère Le360. Se disant « étonné de cette interdiction », il a notamment déclaré qu’il regrette les séquences « fuitées » sorties de leur contexte. Dans cette entrevue, il a également regretté « que le public marocain ne puisse pas voir ce film ». Il dit enfin que par ce film il voulait « donner la parole aux prostituées ». Regardez cette vidéo… 

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page