Les leçons d’une marche

Hassan Alaoui
Hassan Alaoui, Directeur des Rédactions du « Matin » et « Maroc Soir » pendant trente ans, et cofondateur de plusieurs autres titres, dirige aujourd’hui Maroc Diplomatique, un des plus sérieux et crédibles mensuels marocains. Diplômé de la ...
Les leçons d’une marche

Casablanca – Je rêve d’un monde – et d’une France donc – où la tolérance, la concorde et la solidarité ne soient pas, jamais un vain mot. Je rêve d’un monde où il n’y aura pas de frontières, culturelles, religieuses ou raciales. Je rêve d’une France qui sorte de l’épreuve du terrorisme islamiste et retrouve son unité, frappée en sa chair, ses espoirs collectifs, ses symboles et idéaux, incarnés depuis 1789, de fraternité, d’égalité et de liberté. Je rêve d’un monde où raison garder prédominera, après l’épreuve de sang et de feu.

Plus que des lois, des législations ou de propos grandiloquents, c’est d’un esprit nouveau dont le monde a besoin. Bien sûr, cet « esprit » ne tombe pas du ciel, c’est d’une réflexion inédite, courageuse, anticipatrice, novatrice, réformiste et révolutionnaire même dont nous avons besoin. Et les Musulmans les premiers, doivent entreprendre l’examen de conscience d’eux-mêmes et sur eux-mêmes.

N’est-il pas temps, peut-être, d’entamer avec courage une réflexion pertinente sur le rapport de l’Islam à la politique, de postuler que les deux ne vont pas ensemble et que la religion est une composante de la vie personnelle et de la gouvernance individuelle ? Il faut croire que les gouvernements d’Europe s’apprêtent à s’atteler à cette réflexion avant nous, codifiant les législations – Schengen notamment -, les procédures d’Internet, des sites, du lien enfin entre religion et politique…

Je rêve de voir enfin mes compatriotes musulmans se libérer de ce complexe nouveau, après les attentats sanglants, celui d’hésiter à se dire « musulmans », cette peur qui ressurgit désormais en eux, les incline à une terrible culpabilisation , parce que l’Islam est désigné du doigt par les réducteurs de tous bords, et parce que des terroristes , des radicaux, des fondamentalistes en ont déformé l’image et décapité son essence. Que les autres communautés religieuses – juive et chrétienne – leur tendent la main et les comprennent une fois pour toutes, comme aussi leur confession. Que tous comprennent que le combat est le même, mené au nom de la liberté et de la tolérance, du respect des valeurs, d’une fraternité universelle plus qu’inscrite sur notre fronton.

* Les idées exprimées dans la rubrique Opinion de Morocco World News Francçais sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de ce site ou des responsables de sa publication.

 

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page