Le Maroc prend part à la mise en oeuvre du Plan de restructuration de Gaza

MAP
Le Maroc prend part à la mise en oeuvre du Plan de restructuration de Gaza

Le Caire – La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mme Mbarka Bouaida, a indiqué que le Maroc prend part à la conférence internationale sur la reconstruction de Gaza, qui a ouvert ses travaux dimanche au Caire, pour contribuer à la mise en oeuvre des projets prévus dans le plan de reconstruction palestinien, qui sera approuvé dans le cadre du mécanisme onusien devant être fixé lors de cette conférence.

Le Maroc, qui fait de la question palestinienne une cause nationale, était le premier à décider de l’envoi d’aides humanitaires, estimées à 8 millions dollars à la Bande de Gaza, après l’agression israélienne d’août dernier, a souligné Mme Bouaida, dans une déclaration à la MAP.

Ces aides marocaines ne se limitent pas seulement à un soutien humanitaire, mais touchent également aux aspects techniques comme la formation des cadres palestiniens, a-t-elle précisé, ajoutant que SM le Roi Mohammed VI, qui préside le Comité Al Qods, ne cesse de souligner l’importance qu’accorde le Royaume du Maroc à la cause palestinienne. Mme Bouaida a eu, en marge de cette conférence internationale sur la Palestine, plusieurs entretiens bilatéraux, notamment avec les ministres des Affaires étrangères du Koweït, de la Jordanie et de la Mauritanie, qui ont porté essentiellement sur les relations bilatérales et les questions d’intérêt commun.

Organisé par l’Egypte en collaboration avec le gouvernement norvégien, la conférence internationale sur la reconstruction de Gaza se tient sous le co-présidence du secrétariat général des Nations-Unies, la Ligue arabe, la représentation de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et le quartette sur le Moyen-Orient, et avec la participation des ministres des Affaires étrangères de près de 30 de pays, dont les Etats-Unis, le Japon, la France, l’Italie et la Norvège. Cette conférence internationale sur la Palestine vise essentiellement à mobiliser les fonds nécessaires pour la reconstruction de la bande de Gaza, renforcer la capacité du gouvernement palestinien à assumer ses responsabilités en termes de mise à niveau de la Bande de Gaza et consolider l’accord de cessez-le-feu conclu entre les Israéliens et Palestiniens en août dernier au Caire.

Elle a connu la participation du président palestinien, Mahmoud Abbas, du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, de la haute-représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et de la politique sécuritaire, Catherine Ashton, du secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil Al Arabi et d’un émissaire du président russe Vladimir Poutine, ainsi que les représentants de plus de 50 pays et 20 organisations régionales et internationales, dont le PNUD, la FAO, le FMI, la Banque mondiale et plusieurs fonds et banques arabes et islamiques.

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page