Faute de producteur, un rappeur marocain doué mais livré à lui-même se rabat sur Youtube

Washington- Hicham Benzayed serait aujourd’hui au zénith du rap mondial s’il était né sous d’autres cieux. Auteur de ses propres chansons, doué mais livré à lui-même après avoir tapé à toutes les portes, il s’en remet à Youtube dans l’espoir de voir un jour son étoile briller. Voir la vidéo et lire l’article.

Né un jour de 1987 à Salé, il flirte très jeune avec la musique et la chanson. Mais faute de  soutien en bas age pour  briguer les allées du gotha marocain du show biz, il a fini par faire contre mauvaise fortune bon coeur. Ainsi, au lieu de fréquenter le conservatoire comme d’autres jeunes plus fortunés, et souvent pourtant dépourvus du moindre talent, il s’est résolu à suivre une scolarité à peine « ordinaire » qui l’a conduit, loin du paradis des artistes, dans un centre de formation agricole.

Ne pouvant apercevoir le bout du tunnel avec le métier pour lequel il est ainsi préparé, il a compris que son salut passe à présent par le rap. Il met donc son talent à exécution et commence à coucher sur le papier le produit de son inspiration. Mettant les bouchées doubles, il enregistre ses premiers essais à compte d’auteur et commence à taper à des portes qui demeurent malheureusement fermées à son nez. Ayant pris part à nombre de manifestations à l’intérieur du pays, son ambition ne peut plus être contenue dans de telles tentatives locales. Mais faute de mentors, sponsors ou producteurs, il s’est finalement rabattu sur cette tribune des sans voix qu’est Youtube pour faire porter son talent le plus loin possible.

Mais son rêve demeure que les professionnels du show biz marocain s’intéressent à son cas et le prennent en charge pour enfin accéder au monde si fermé des célébrités. Alors, producteurs marocains qui se disent investis de la mission d’aider les jeunes talents à percer, la balle est dans votre camps!

Voici les coordonnées de ce rappeur promis à un bel avenir:
 
Hicham Benzayed
06 78 63 03 52
waldelhay-solo@hotmail.fr

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page