Pas de concession aux terroristes

Abdellatif Zaki
Abdellatif Zaki est enseignant chercheur à l'IAV - Hassan II. Ses domaines d'intérêt sont les sciences du langage et la communication, la terminologie, la traduction et l'interprétation, l'évaluation des programmes et les sciences sociales et de ...
Pas de concession aux terroristes

 

Rabat- «Pas de concession aux terroristes » dixit Israël. Les « terroristes » sont les palestiniens qui ont essuyé pas loin d’un millier de victimes en trois semaines ; les victimes, les gentils, voire les saints, sont les israéliens qui les tuent et ne leur font pas de concessions. Les concessions, pour celles et ceux qui ne les connaissent pas, sont la restitution des terres à leurs propriétaires, la levée du blocus économique et humanitaire, la levée des points de contrôles et des mesures d’exception, l’autorisation aux réfugiés de rentrer chez eux dans leur pays, la libération des prisonniers politiques, l’arrêt des bombardements des écoles battant pavillons Nations Unies et des hôpitaux, l’arrêt des assassinats politiques par drones et empoisonnements, etc.

Il serait curieux d’imaginer ce que le monde aurait fait si les morts étaient des israéliens et pas que des palestiniens. Qu’aurait dit le président de la France et qu’aurait fait celui des Etats Unis d’Amérique ? On a froid au dos rien que d’y penser.

On peut ne pas être particulièrement fan du Hamas et de ses guerriers, mais l’on devra leur reconnaître le courage et la détermination de protéger leur peuple et leur terre en défiant avec un armement artisanal une des cinq plus puissantes armées du monde ainsi que ses alliés les autres puissances mondiales qui lui ont donné naissance et qui la protègent et se soumettent à ses caprices criminels. Ils savent bien qu’ils ne tiennent pas tête à l’armée d’Israël et que les quelques dizaines de tués qu’ils font dans ses rangs ne vont pas la décourager ou la faire reculer. Ils savent trop bien qu’ils sont engagés dans une guerre inégale qu’ils ne pourront pas gagner militairement. Ils savent aussi qu’ils n’ont pratiquement pas de soutien autre que celui de quelques peuples. Ils savent tout cela.

 Récupérer la vie digne ou aller chercher la vie dans la mort

Et pourtant, ils ne baissent pas les bras et continuent de se battre, d’exposer leurs vies et celles de leurs compatriotes y compris celles des enfants car pour eux la vie sous l’humiliation de l’occupation n’en est pas une et une meilleure vie attend les martyres.  Eux non plus ne font pas de concessions, soit ils récupèrent la vie dans la dignité, soit ils iront la chercher dans la mort ! Ils espèrent que des consciences se réveilleront qui pourront faire une différence et que le droit, la légitimité et la justice finiront par prévaloir.         Ils ont écrit une légende dans laquelle ils sont des héros et que leur peuple sera victorieux et ils feront tout pour qu’elle se réalise, pour qu’ils la réalisent. Ils ont l’espoir et la détermination pour le faire. Que pourra faire Israël contre ça ?!

Dans cette légende, les confusions sont dissipées et la part est faite entre sionisme, antisémitisme, judaïsme, racisme, impérialisme, colonialisme, terrorisme et résistance légitime contre une armée d’occupation qui pratique l’oppression, le racisme et l’apartheid. Dans cette légende, personne n’est dupe et tout le monde comprend les manipulations des idéologies et des médias qui les servent et les machinations des politiques qui les portent.

Dans ce cas là, la légende corrige l’histoire et la remet en marche. Les querelles entre frères ennemis seront suspendues. Pour le moment, elles sont secondaires, car le terrorisme d’Israël doit être le combat central et essentiel!

© Morocco World News Français. Tous droits réservés pour tous pays. Cet article peut être  reproduit à la condition d’en citer la source et l’auteur.

 

 

commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page