Au Maroc un festival peut en cacher un autre

Au Maroc un festival peut en cacher un autre

Rabat – Après Mawazine, dont les festivités battent leur plein en ce moment même dans la capitale du royaume,  un autre festival est annoncé en grandes pompes. La 17ème édition du festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira sera en effet organisée, selon une dépeche de la MAP qui vient de tomber, du 12 au 15 juin, « avec à l’affiche un programme riche et varié », d’après les termes employés par la même source, qui cite les organisateurs dudit  festival.

La dépêche de la MAP ajoute que « cette année encore, le Festival promet une expérience musicale unique, fruit du mélange harmonieux entre la richesse du patrimoine gnaoui et la diversité des musiques du monde ». Plus de 30 concerts répartis dans six lieux différents de la ville, affirme un communiqué rendu public par ces promoteurs de la ville d’Essaouira.

En attendant de danser au rythme mystique de la musique gnaouie, le public R’bati vibre depuis hier vendredi avec des stars de la trempe du « prince de la pop », l’américain Justin Timberlake, dont la performance a été qualifiée de « show de la décennie par des centaines de fans qu’il a fait déplacer des quatre coins du Maroc pour suivre les magiques pas de danse qui ont fait sa réputation planétaire.


commentaires

© 2014, Morocco World News - Français

Retour en haut de la page